•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une activité de financement malgré la pandémie pour la Maison de l'envol soins palliatifs

Golf.

La Maison de l'envol soins palliatifs a pu tenir son tournoi de golf annuel en août plutôt qu'en juin.

Photo : Radio-Canada / Vincent Bonnay

Radio-Canada

Hier, le vendredi 7 août, la Maison de l’envol soins palliatifs à Rouyn-Noranda a pu tenir son tournoi de golf annuel malgré la pandémie, et ainsi diminuer les pertes financières causées par l'annulation de certaines activités de financement.

Ce tournoi annuel, qui a habituellement lieu en juin, a pu être reporté plutôt qu’annulé, au grand soulagement du directeur général de la Maison de l’envol, Yanick Rocheleau.

Le tournoi de golf était un peu inespéré, mais ça a été une superbe journée, se réjouit-il. La réponse de la population en général et des entreprises de la ville de Rouyn-Noranda a été vraiment inespérée. La participation a été très importante et ça va nous aider dans notre développement.

La pandémie a porté un coup dur sur les activités de financement, indique le directeur général de la Maison de l’envol.

C’est sûr que c’est assez difficile. On a réussi avec certaines activités ponctuelles et certains événements, à aller chercher une certaine partie de l’argent qu’on a perdu, mais au niveau du personnel, on ne s’est pas rendu à couper [le poste de] personne, rapporte Yanick Rocheleau.

Le gouvernement québécois a inclus les centres de soins palliatifs parmi les services essentiels dès le début de la pandémie, et la Maison de l’envol a donc pu obtenir le soutien financier de Québec pour la moitié de son budget.

Pour le moment, on n’est pas en phase de développement, on essaie de continuer à respirer normalement. On s'en sort bien, mais la partie n’est pas gagnée et il reste beaucoup de choses à faire pour passer au travers de cette pandémie-là, souligne Yanick Rocheleau.

Il estime que le nombre de participants au tournoi frôlait 140 personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !