•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Temps sec : l'UPA lance un site web pour aider les agriculteurs à trouver du foin

Un tracteur dans un champ.

Le temps sec qui sévit sur la quasi-totalité de la province rend le foin disponible plus rare cette année (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

L'Union des producteurs agricoles (UPA) a créé un site web pour rendre la distribution du foin plus facile entre les agriculteurs cet été. Une pénurie de foin sévit dans la quasi-totalité de la province en raison du temps sec.

Le site web (Nouvelle fenêtre) lié à l'Opération sécheresse 2020 permet aux producteurs agricoles qui manquent de fourrage de s'inscrire et de transmettre leurs besoins.

À l'inverse, ceux qui présentent des surplus peuvent proposer des balles de foin à vendre.

Seule une dizaine d'agriculteurs qui désirent vendre du foin se sont inscrits pour l'instant à travers la province.

Le premier vice-président de l'UPA, Martin Caron, estime que ce nombre pourrait grimper d'ici le début de l'automne.

Les gens, des fois, n'en offrent pas tout de suite parce qu'ils attendent de finir leurs trois coupes de foin, entre autres pour voir l'inventaire qu'ils vont avoir.

Martin Caron, premier vice-président de l'Union des producteurs agricoles

La production de foin semble moins affectée par la sécheresse au Saguenay–Lac-Saint-Jean et en Abitibi-Témiscamingue, selon Martin Caron.

Ressources d'aides pour les agriculteurs

L'organisme Au cœur des familles agricoles (Nouvelle fenêtre) offre de l'aide aux agriculteurs en détresse : 450 768-6995

D'autres outils sont aussi offerts aux agriculteurs sur le site de l'Union des producteurs agricoles (Nouvelle fenêtre).

N'hésitez pas à demander de l'aide si vous en sentez le besoin.

Une balle de foin s'écoule à des prix situés entre 80 et 120 $ cette année. Selon Martin Caron, il s'agit au moins du double du prix courant.

Il y a un stress qui se vit au niveau des producteurs agricoles présentement. Même qu'il y a des gens qui pensent à vendre des bêtes parce qu'ils n'auront pas assez d'inventaire [de fourrage] pour être capables de nourrir toutes leurs bêtes tout l'hiver, soutient-il.

Une balle de foin en avant-plan dans une étable de vaches laitières.

Certains producteurs comptent se départir de quelques bêtes puisqu'ils n'auront peut-être pas assez de fourrage pour toutes les nourrir (archives).

Photo : Radio-Canada / La semaine verte

L'UPA demande à la Financière agricole de verser une avance sur l'assurance-foin aux producteurs agricoles. Martin Caron croit que ces fonds pourraient être octroyés aux agriculteurs vers la mi-août.

Sauf que là-dessus, j'ai eu quelques échos comme quoi les gens s'attendaient à beaucoup plus, ajoute M. Caron.

L'UPA doit rencontrer la Financière agricole à nouveau à ce sujet mercredi prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !