•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bière locale a la cote cet été en Estrie

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le bâtiment en bois du cuisinier déchaîné.

Le cuisinier déchaîné constate une hausse de ses ventes.

Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Radio-Canada

L’engouement pour le local se fait aussi ressentir dans les microbrasseries de la région cet été. Malgré la pandémie, la brasserie 11 comtés à Cookshire Eaton a doublé son achalandage au cours des derniers mois.

C’est notre troisième été d’opération et on n’a jamais été aussi occupés, lance d’emblée le chef brasseur de la microbrasserie, Mathieu Garceau-Tremblay.

Le chef brasseur estime que l’emplacement et la disposition des lieux contribuent au succès de la microbrasserie en temps de pandémie.

Mathieu Garceau-Tremblay.

Mathieu Garceau-Tremblay, chef brasseur à la Microbrasserie 11 comtés.

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

En étant une brasserie à la campagne, on n’a pas de salle à manger ou de pub intérieur. L’été ça se passe seulement à l’extérieur, on a une terrasse en plein air à aire ouverte. On a distancié les tables à pique-nique et on a permis aux gens de venir en petit groupe. Avec un espace extérieur, c’est beaucoup plus facile d’accueillir le monde, ajoute le chef brasseur.

Mathieu Garceau-Tremblay constate aussi un engouement pour la consommation locale : 75 % des clients reçus cet été à la microbrasserie étaient des nouveaux venus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !