•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Walmart rend le port du masque obligatoire dans toutes ses succursales au Canada

La façade d'une succursale de Walmart.

Les clients qui ne porteront pas de masque ne pourront pas faire leurs emplettes dans la chaîne de magasins au Canada.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Radio-Canada

Dès mercredi, les clients de tous les Walmart du Canada, incluant toutes les succursales des Maritimes, devront obligatoirement porter un masque. Cette directive, que plusieurs commerces commencent à appliquer, ne fait pas l'unanimité auprès des clients.

Parmi ces autres magasins où on a décidé de rendre le couvre-visage obligatoire, on retrouve notamment le Cleve's Source for Sport. Le port du masque y est de rigueur depuis la réouverture du commerce à la mi-mai.

Cette nouvelle réalité ne fait pas plaisir à tous les clients du magasin selon Jeff Leblanc, assistant-gérant du Cleve’s Source for Sports, mais la plupart s’y conforment. Y’en a des deux bords, c’est sûr. Pour chaque un ou deux [clients] qui est négatif, on en a dix ou douze de positifs.

Jeff Leblanc, assistant-gérant du Cleve's Source for Sports donne une entrevue et porte un couvre-visage.

Jeff Leblanc, assistant-gérant du Cleve's Source for Sports.

Photo : Radio-Canada

Jason Donelle, un client du Cleve’s Source for Sport, trouve la mesure logique. Si ça peut aider l'économie, mettre les gens à être plus confortables pour venir dépenser leur argent, on peut porter un masque pour 10-15 minutes pendant qu'on fait nos magasinages, déclare-t-il.

Même son de cloche du côté d’autres clients que Radio-Canada a abordés dans le stationnement de certains commerces.

Habituez-vous, puis ça va pas être de même ad vitam aeternam. Justement, le plus que le monde va le porter, le moins longtemps que cette folie ici va durer. Alors, soyons tous solidaires et essayons de nous aider à passer au travers le plus vite possible, lance Pierre Robichaud.

Le port du masque rassure aussi certains clients, comme Emily Macdougall. Ça me fait sentir en sécurité. Quand je vois des gens qui se tiennent près des fruits et légumes, au moins ils ne peuvent pas les contaminer, témoigne-t-elle.

Or, cet avis n'est pas partagé par tout le monde.

Selon cet autre client, Jules Belliveau, le port du masque devrait être une décision individuelle. Je pense que ça devrait être le choix de l’individu. Si tu désires porter ton masque, comme maintenant, c’est correct. Si tu désires ne pas le porter, c’est chacun pour soi, argue-t-il.

Le port du masque n’est pas obligatoire au Nouveau-Brunswick, mis à part dans les transports en commun à Moncton, Fredericton et Saint-Jean. Ainsi, d'autres magasins attendent plutôt que le couvre-visage soit imposé par la ville ou la province pour l’exiger à leurs clients.

Certains commerces ont révélé à Radio-Canada avoir déjà reçu des affiches pour informer les consommateurs dans l'éventualité où il deviendrait obligatoire.

La santé publique recommande toutefois d’avoir un masque à portée de main lorsque la distanciation physique est plus difficile à respecter.

Selon le reportage de Laurianne Croteau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !