•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caledonia : le tribunal ordonne le démantèlement des barricades

Des choses brûlent au milieu d'une route. Des gens regardent autour.

Le 5 août, les manifestants ont bloqué l'autoroute 6 après l'intervention de la police provinciale sur le site de McKenzie Meadows.

Photo : Radio-Canada / Dan Taekema

CBC News

La Cour supérieure de l'Ontario ordonne aux manifestants des Six Nations occupant un lotissement résidentiel de démanteler leurs barricades et de quitter les lieux.

Le groupe « 1492 Land Back Lane » a pris contrôle du site McKenzie Meadows il y a environ deux semaines. Cette semaine, des barricades ont été érigées sur certaines routes autour de Caledonia, en Ontario.

Vendredi, le juge de la Cour supérieure John Harper a ordonné aux manifestants de quitter le développement et d'arrêter de bloquer les routes locales.

Le premier ordre découle d'une motion du comté de Haldimand. L'ordonnance provisoire ordonne à ceux qui ont construit les barrages routiers de les démolir et de les enlever et de quitter la zone. Il leur interdit également d'obstruer les routes.

La deuxième ordonnance était une extension d'une injonction antérieure demandée par Foxgate Developments - qui représente les développeurs Losani et Ballantry - qui prévoit de construire à McKenzie Meadows.

Il interdit à quiconque de gêner, interférer, intimider ceux qui travaillent pour les développeurs.

L'ordonnance provisoire appelle également les manifestants à retirer toutes les banderoles, drapeaux, tentes, structures ou véhicules et à démolir et enlever toute barricade placée ou entretenue par eux.

William Liske, vice-président de Losani, a déclaré que c'était l'espoir sincère de la société que toutes les personnes impliquées honorent et suivent ces ordres.

Les manifestants n'étaient pas représentés au tribunal, selon la première injonction.

La responsabilité de la mise en application des ordonnances revient à la Police provinciale de l’Ontario (PPO). Rod LeClair, porte-parole de la PPO pour le comté de Haldimand, a expliqué que les policiers n'avaient toujours pas décidé quand ils se rendraient sur place.

Nous continuons d'avoir un dialogue ouvert avec les parties concernées, a-t-il écrit dans un courriel adressé à CBC News. Le maintien de la sécurité publique est notre objectif principal.

Plusieurs personnes ont été arrêtées sur le site par l'OPP mercredi à la suite d'un affrontement entre manifestants et policiers. Moins de 24 heures plus tard, les manifestants étaient de retour.

McKenzie Meadows est l'un des nombreux lotissements de la région qui violent directement la souveraineté des Haudenosaunee, peut-on lire sur la page Facebook du groupe.

Collectivement, nous restons fermes dans notre position selon laquelle des mesures doivent être prises pour arrêter le développement continu sur nos terres.

Les représentants du 1492 Land Back Lane n'ont pas immédiatement répondu à une demande d’entrevue de CBC News.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !