•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le hockey mineur de Rouyn-Noranda certifié comme Association modèle

La façade de l'aréna Jacques-Laperrière

Les arénas Jacques-Laperrière et Réjean-Houle (archives)

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Le hockey mineur de Rouyn-Noranda (AHMRN) a été certifié comme « Association modèle » par Hockey Québec.

Cette désignation vient confirmer que l’AHMRN remplit tous les critères de qualité instaurés par Hockey Québec au niveau du respect de la sécurité, du développement des joueurs, de la réglementation et de la gouvernance.

C’est un processus qui vise à uniformiser le travail qui se fait dans les associations de hockey mineur au Québec et au Canada, explique Sébastien Côté, président de l’AHMRN. Ça donne une bonne image à notre organisation et on est content d’avoir fait la démarche. Maintenant, est-ce que ça va arrêter les cancans d’arénas? On sait qu’il va toujours y avoir des gens qui se disent victime de cliques au hockey mineur. J’aurais aimé dire que ça va régler la situation, mais j’ai bien peur ces petits problèmes vont toujours exister.

Hockey Abitibi-Témiscamingue avait appuyé la démarche du hockey mineur de Rouyn-Noranda pour l’obtention de cette nouvelle certification, qui a été octroyée à 14 associations au Québec.

Vers une saison normale?

Par ailleurs, la prochaine saison de hockey mineur sera quelque peu perturbée par la pandémie de COVID-19, mais les associations pensent pouvoir offrir une expérience intéressante pour les joueurs.

Hockey Québec dit en être rendu à la phase 5 de son protocole, ce qui permet les matchs à 5 contre 5 pour des équipes de 10 joueurs et 1 gardien, à l’intérieur de la région. Pas question toutefois de tournoi ou de voyage, du moins pour l’instant.

Sébastien Côté dans le studio de radio.

Sébastien Côté, président de Hockey mineur de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Il va y avoir du hockey qui ressemble énormément à ce qu’on a connu, se réjouit Sébastien Côté. On parle même de hockey double lettre, ce qui était une inquiétude pour plusieurs parents. Les plus gros changements sont plus dans l’organisation, comme l’obligation d’arriver à l’aréna déjà presque tout habillé ou encore de devoir quitter au plus tard 15 minutes après une pratique ou un match.

Le président ajoute que plus de 330 joueurs sont inscrits jusqu’ici à Rouyn-Noranda, soit environ la moitié des 650 de la saison dernière, ce qui est une statistique normale à ce stade-ci des inscriptions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !