•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province offre 4 millions $ pour le Centre des générations de Caraquet

La contribution financière de la communauté pour le projet de Centre régional des générations dépasse les deux millions de dollars.  Le projet total est estimé à 15 millions de dollars.

La contribution financière de la communauté pour le Centre régional des générations, à Caraquet, dépasse les deux millions de dollars. Le projet total est estimé à 15 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

François Vigneault

Le maire de Caraquet Kevin Haché a annoncé lors d'une conférence de presse que le gouvernement provincial s'est engagé à fournir une somme de quatre millions de dollars pour la construction du Centre régional des générations.

Il a ajouté que la contribution du fédéral pourrait être de l'ordre de 7,2 millions de dollars.

Le maire a lancé ces chiffres sans la présence de représentants du gouvernement de Blaine Higgs ni du gouvernement de Justin Trudeau.

Serge Cormier, député libéral fédéral d'Acadie-Bathurst, pose à l'extérieur de son bureau.

Serge Cormier, député libéral fédéral d'Acadie-Bathurst.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

L'annonce a soulevé l'ire du député fédéral d'Acadie-Bathurst, Serge Cormier. Il dit que c'est prématuré puisque la province n'a pas encore complété sa demande pour des fonds provenant d'Ottawa.

Il a fait une annonce pour le gouvernement provincial, mais en plus de ça, il a fait une annonce pour le gouvernement fédéral en annonçant nos montants potentiels qu'on va probablement fournir pour le Centre des générations sans que ce projet-là soit soumis en bonne et due forme et c'est totalement inacceptable, s'indigne Serge Cormier.

Il ajoute que le maire de Caraquet a placé ses intérêts à l'avant-plan avant ceux de la communauté et que ça compromet l'avenir du projet.

Le maire de Caraquet, Kevin Haché, a annoncé en conférence de presse une contribution financière de 4 millions de dollars pour le Centre régional des générations.

Le maire de Caraquet, Kevin Haché.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

De son côté, Kevin Haché, qui était candidat progressiste-conservateur lors des dernières élections provinciales dans Caraquet, dit qu'il est fier d'avoir réussi à convaincre le premier ministre provincial de la pertinence d'un tel projet dans le nord de la province.

Il précise qu'il ne représentait ni la province ni le fédéral lors de l'annonce, mais plutôt sa municipalité.

J'ai pas honte aujourd'hui de dire que je suis fier d'annoncer à mes concitoyens que le gouvernement provincial a donné quatre millions dans un Centre régional des générations à Caraquet, dit-il.

Le désuet Colisée Léopold-Foulem, de Caraquet, sera éventuellement remplacé par le  Centre régional des générations dont le coût est estimé à 15 millions de dollars.

Le désuet Colisée Léopold-Foulem, de Caraquet, sera éventuellement remplacé par le Centre régional des générations.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Le coût du projet du Centre régional des générations à Caraquet est estimé à 15 millions de dollars. Plus de deux millions de dollars ont été recueillis jusqu'à maintenant dans la communauté. On s'attend aussi à ce que la Ville de Caraquet et d'autres municipalités voisines contribuent au financement du projet.

Le centre sportif et communautaire doit remplacer le Colisée Léopold-Foulem ainsi que le bâtiment du Club plein air et l’édifice Donat-Cormier. Les installations du Club plein air seront intégrées au nouveau bâtiment.

Des travaux d'aménagement sont déjà débutés à l'endroit qui accueillera le Centre régional des générations, à Caraquet, qui remplacera le Colisée Léopold-Foulem.

Des travaux d'aménagement sont déjà débutés sur le terrain qui accueillera le Centre régional des générations, à Caraquet.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !