•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Allégations d'agressions sexuelles : Julien Lacroix rayé des nominations aux Gémeaux

Julien Lacroix sourit et regarde à sa gauche.

L'humoriste Julien Lacroix

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

Radio-Canada

Un peu moins de deux semaines après avoir été visé par des allégations d’agressions et d’inconduites sexuelles, l’humoriste québécois Julien Lacroix a été retiré de la liste des finalistes aux prix Gémeaux, organisés par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision.

Face aux déclarations récentes concernant Julien Lacroix et les messages publiés par ce dernier, nous avons pris la décision de retirer ses quatre nominations aux 35es prix Gémeaux, a déclaré l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, dans un courriel envoyé à Radio-Canada. 

4 nominations perdues

Julien Lacroix était en lice dans la catégorie d'interprétation en médias numériques ainsi que dans trois catégories de textes et d'animation pour la télévision, en tant que cofinaliste. 

Il était notamment nommé aux côtés de l’humoriste Adib Alkhalidey, dans la catégorie de la meilleure animation en humour, pour Juste pour rire présente : les soirées carte blanche

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a précisé que les nominations pour ses partenaires [étaient] toutefois maintenues. Adib Alkhalidey reste donc nommé.

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ne tolère aucune forme de violence, de harcèlement, d’intimidation, ni de discrimination de la part de ses membres, de ses finalistes, lauréats ou lauréates des prix, a ajouté l’organisation.

Une dizaine de témoignages de femmes

Cette décision intervient après la publication, le 27 juillet dernier, d’un article du Devoir rapportant les témoignages d’une dizaine de femmes. Certaines allèguent avoir été embrassées sans leur consentement, tandis qu'une d'entre elles dit avoir été agressée sexuellement. Radio-Canada n’a pas pu vérifier indépendamment ces allégations.

Dans un message publié sur Facebook, Julien Lacroix avait de son côté admis avoir fait des conneries, mais s’étant défendu d'être un prédateur sexuel

Lâché par le groupe Phaneuf, qui le représentait, l’humoriste a également vu plusieurs de ses entrevues et prestations individuelles retirées des ondes par Radio-Canada et Bell Média. De son côté, Télé-Québec s’est dissociée de Julien Lacroix, qui participait à On parle de sexe. La chaîne de télévision avait alors choisi de retirer cette websérie de son site. 

L’exclusion de Julien Lacroix des 35es prix Gémeaux fait suite à celle de Maripier Morin. Le nom de l’animatrice a été supprimé de la liste des nominations le 15 juillet dernier, une semaine après qu’elle a été dénoncée pourharcèlement sexuel par la chanteuse Safia Nolin

Les prochains prix Gémeaux seront remis en septembre prochain. 

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.