•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée: Santé publique Toronto s'inquiète du plan du gouvernement Ford

En point de presse jeudi, Doug Ford a affirmé que son plan était « le meilleur au pays, sans exception  ».

Un masque jetable par terre.

Dans une lettre envoyée jeudi, la médecin-hygiéniste en chef adjointe de Toronto soutient que le nombre d'élèves par classe devrait être moins élevé qu'en temps normal.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

La santé publique de Toronto est « préoccupée » par le plan de réouverture des écoles du gouvernement Ford, notamment en ce qui a trait à la taille des classes et des cohortes.

La province continue d'essuyer des critiques quant à cet aspect du plan, tant du côté des parents que des partis d'opposition.

À l'exception des écoles secondaires désignées, les élèves de l'Ontario réintégreront des classes complètes en septembre. En temps normal, les classes peuvent comprendre plus d'une trentaine d'élèves dans certaines écoles.

Dans une lettre envoyée au Conseil scolaire public anglais de Toronto (TDSB) et rendue publique jeudi, la médecin-hygiéniste en chef adjointe de Toronto, Vinita Dubey, soutient que le nombre d'élèves par classe devrait être moins élevé qu'en temps normal, car si un élève est infecté, le risque de propagation sera réduit.

La lettre a été envoyée après que le TDSB ait demandé des recommandations supplémentaires suite au plan de la province, qui est similaire à celui des autres provinces quant à la taille des classes à l'élémentaire.

Vinita Dubey précise qu'il est particulièrement important de réduire la taille des salles de classe puisque le masque n'est pas obligatoire de la maternelle à la 3e année.

Elle critique également la directive du gouvernement Ford sur la distanciation sociale, qui stipule que les élèves doivent tenter de maintenir une distance d'un mètre entre eux en tout temps. La science démontre qu'une distance de deux mètres est préférable, écrit-elle, en ajoutant que c'est ce que recommande fortement la santé publique.

En entrevue avec l'émission Y a pas deux matins pareils vendredi, le directeur de l'Éducation du Conseil scolaire Viamonde, Martin Bertrand, a indiqué ne pas avoir reçu de lettre de la part de Santé publique Toronto.

Ce qu'on entend c'est qu'il y aura un protocole qui sera issu de la part des ministères de l'Éducation et de la Santé de sorte à ce qu'il y ait de l'uniformité au niveau des approches locales. Il a précisé que Viamonde est en communication régulière avec les 13 bureaux de santé publique locaux sur son territoire.

Lors de son point de presse quotidien vendredi, Doug Ford a à nouveau affirmé que son plan est le meilleur au pays .

Est-ce qu'on aimerait que la taille des salles de classe soit réduite? À 100%. Mais le plan demeure phénoménal. C'est le meilleur plan de tout le pays, sans exception, a-t-il déclaré plus tôt cette semaine.

Le ministre ontarien de l'Éducation Stephen Lecce assure qu'il s'agit d'un document vivant , ouvert à des modifications.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !