•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des loyers dans les foyers de soins de longue durée

Façade d'un immeuble pour personnes âgées.

L'Association qui représente les propriétaires de 29 foyers de soins personnels privés au Manitoba réclame une augmentation de leur financement, afin d'améliorer les soins aux résidents.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis le 1er août, le loyer des résidents de foyers de soins de longue durée a augmenté au Manitoba, et pourtant ces établissements ne voient pas leur budget d’exploitation être réévalué.

Pour certains résidents de foyers de soins de longue durée, cette hausse signifie qu’ils devront payer 1660 dollars de plus annuellement en loyer.

Malgré la hausse des revenus générée par les foyers, ces derniers ne voient toujours pas d'augmentation de leur financement qui est géré et attribué par les offices régionaux de la santé, selon un protocole établi par le ministère de la Santé du Manitoba.

Augmentations des frais quotidiens des foyers à longue durée :

  • Loyer pour les personnes à faibles revenus : 38,75 $ à 39,40 $, soit une augmentation de 238 $ par année
  • Loyer pour les personnes à revenus élevés : 90,65 $ à 95,20 $, soit une augmentation de 1660,75 $ par année

Les foyers n'ont pas accès à cet argent, confirme Julie Turenne-Maynard, la directrice générale de l’association de foyers de soins de longue durée MARCHE, la Manitoba Association of Residential and Continuing Care Homes for the Elderly.

Elle ajoute qu'une hausse de financement est pourtant nécessaire, d'autant plus que la pandémie de Covid-19 a fait monter en flèche les dépenses des foyers de soins.

Chacun de mes membres, surtout avec l’Office régional de la santé de Winnipeg, ils ont tous envoyé des lettres et jusqu’à ce point-ci [l’office régional de la santé] n’a pas rencontré mes membres, indique-t-elle.

Portrait de Julie Turenne Maynard, souriante.

Julie Turenne Maynard, la directrice générale de l’association de foyers de soins de longue durée du Manitoba

Photo : Radio-Canada / Pierre Verrière

En juillet, l’association a réclamé au gouvernement un minimum de 6 millions de dollars pour permettre à ses foyers d’effectuer des rénovations de base jugées essentielles.

Il y a des membres qui sont en train de paniquer parce qu’ils sont en train d’utiliser toutes leurs réserves. Je pense à une membre en particulier qui n’a plus de réserves. Elle est en train de se demander comment elle va payer le salaire de ses employés, affirme-t-elle.

La situation est telle, selon Julie Turenne-Maynard, que certains foyers qu’elle représente se dirigent inexorablement vers un déficit, ce qui est pourtant défendu par la loi provinciale.

Devant cette possibilité, le ministre de la Santé, Cameron Friesen, rétorque que seule la sécurité des résidents compte pour l’instant.

Nous sommes conscients de la situation, mais notre attention reste en priorité portée sur la sécurité. Nous voulons maintenir les visites tant que c'est possible, et nous règlerons les enjeux financiers dans un autre temps, dit-il.

Il invite les foyers à garder leurs factures liées à la pandémie, sans toutefois dire expressément si ces frais seront remboursés par son gouvernement.

Avec les informations d’Ezra Belotte-Cousineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !