•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centres de dépistage qui ne sont pas à l'épreuve du mauvais temps

Le centre de dépistage de Covid-19 de Sept-Îles est adjacent à l’hôpital.

18 rendez-vous qui devaient avoir lieu mercredi au centre de dépistage de Sept-Îles ont été reportés à jeudi.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Radio-Canada

Après avoir dû fermer les centres de dépistage de la COVID-19 à Baie-Comeau et à Sept-Îles mercredi en raison des conditions météo, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord promet que la construction des centres sera finalisée d'ici quatre semaines.

Depuis une semaine à Baie-Comeau et trois semaines à Sept-Îles, les tests de dépistage se font dans des abris de bois plutôt rudimentaires adjacents aux hôpitaux locaux.

Le porte-parole du CISSS Côte-Nord, Pascal Paradis, indique que ces bâtiments seront modifiés prochainement pour qu'ils soient plus adaptés à la météo de la région.

Il y avait beaucoup de vent, la pluie qui rentrait dans les installations, qui sont récentes. Ça a été construit rapidement au cours des dernières semaines donc il y a encore certains ajustements à apporter, des travaux à faire, notamment l'ajout de portes, de chauffage, de la finition, explique M. Paradis.

On connaît les conditions climatiques de la Côte-Nord. Le froid va arriver quand même assez vite, donc il faut être prêts.

Pascal Paradis, porte-parole du CISSS Côte-Nord

Une trentaine de tests de dépistage prévus mercredi ont dû être reportés à jeudi. Le CISSS rapporte que ces reports ont été sans conséquence, comme chacun des centres peut effectuer jusqu'à 50 tests par jour.


Le centre de dépistage de Covid-19 de Baie-Comeau.

À Baie-Comeau, 16 rendez-vous qui devaient avoir lieu mercredi ont été reportés à jeudi.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le président-directeur général par intérim du CISSS de la Côte-Nord, Claude Lévesque, s’est excusé de la situation lors d’une conférence de presse jeudi.

Avec les information de Nicolas Lachapelle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !