•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes et les jeunes plus durement touchés financièrement par la pandémie

Une tirelire cochon qui porte un masque respiratoire.

La crise sanitaire a frappé de plein fouet certaines familles.

Photo : iStock

Radio-Canada

Ce sont les femmes et les jeunes de moins de 35 ans qui ont été le plus affectés financièrement par la crise de la COVID-19. C’est ce que révèle un sondage publié par la firme Raymond Chabot.

Ces personnes seraient plus à risque en raison des secteurs d’emploi dans lesquels elles sont les plus représentées.

Elles représentent des secteurs comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, le commerce de détail et ce sont des secteurs où le télétravail était inaccessible et même inexistant pour ces gens. C’est normal qu’ils aient été affectés, indique Sophie Desautels, qui est syndic autorisée en insolvabilité chez Raymond Chabot.

Répercussions à venir

Ces résultats inquiètent d’ailleurs certains organismes qui s’impliquent dans la région. La coordonnatrice adjointe de l’organisme COMSEP, Marie-Josée Tardif, estime que les répercussions se feront sentir au cours de l’hiver, quand les réserves d’argent seront à sec.

C’est souvent les femmes qui écopent. On a des femmes qui ont été obligées de quitter leur emploi parce qu’il fallait quelqu’un pour s’occuper des enfants à la maison. [...] On va devoir pallier le mois de janvier et février quand ça va être le temps des impôts, dit-elle.

Le centre d’emploi pour femmes Le Pont à Trois-Rivières soutient que les demandes ont augmenté au cours des deux dernières semaines.

Les organismes communautaires régionaux se disent toutefois prêts à faire face à une éventuelle deuxième vague de pertes d’emploi.

D'après les informations de Jade Brouillette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !