•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réformer l'assurance-emploi avant de supprimer la PCU, demandent des travailleurs

Une femme lit un journal avec des annonces d'emploi.

Ottawa promet une prestation parallèle pour les travailleurs qui ne sont pas admissibles aux prestations d'assurance-emploi.

Photo : IStock

La Presse canadienne

Un organisme de défense des droits des travailleurs demande à Ottawa de réformer le programme d'assurance-emploi, alors que la Prestation canadienne d'urgence (PCU) est sur le point d'être supprimée.

Le gouvernement fédéral estime que quatre millions de Canadiens seront transférés à l'assurance-emploi lorsque la PCU commencera à être éliminée.

Ottawa promet une prestation parallèle pour les travailleurs temporaires et contractuels qui ne sont pas admissibles aux prestations d'assurance-emploi.

Le Centre d'action pour les travailleurs affirme que bon nombre de ses membres recevront le mois prochain entre 600 $ et 1000 $ par mois de l'assurance-emploi, compte tenu des règles actuelles du programme fédéral.

Or, cette prestation serait donc inférieure aux 2000 $ par mois de la PCU, versée depuis mars aux travailleurs dont les revenus se sont effondrés à la suite de la pandémie de COVID-19.

Deena Ladd, directrice de l'organisme, estime qu'une refonte de l'assurance-emploi est nécessaire afin de stabiliser l'économie avec l'aide de secteurs qui ne se déconfineront pas complètement pendant des mois ou qui devront peut-être fermer temporairement à cause d'éclosions soudaines de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !