•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 dépistée chez deux autres travailleurs étrangers temporaires

Une main gantée vise le visage d'un homme avec un thermomètre.

Le gouvernement a annoncé six cas de COVID-19 en deux jours.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Deux autres travailleurs étrangers temporaires arrivés récemment au Nouveau-Brunswick ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

Il s'agit d'une personne dans la quarantaine et d'une autre dans la cinquantaine. Ces deux cas s'ajoutent aux quatre cas annoncés mercredi.

Conformément aux exigences des autorités de santé publique, ces individus se sont isolés dès qu'ils ont foulé le sol à Moncton.

Dans son communiqué de presse, le gouvernement précise que les quatre cas signalés mercredi ont finalement été comptabilisés dans la région de Moncton et non dans celle de Miramichi, où ils devaient se rendre travailler.

Risque d'exposition au virus sur un vol Toronto-Moncton

Selon le gouvernement, l'un de ces travailleurs étrangers temporaires pourrait avoir été contagieux au moment de voler jusqu'à sa destination. Cet individu au départ de Cancun, au Mexique, a fait escale à Toronto avant d'atterrir à Moncton. Il a pris place à bord des vols suivants :

  • Vol Air Canada AC-8918 – Toronto à Moncton le 25 juillet
  • Vol Air Canada AC-1232 – Cancun à Toronto le 24 juillet

Le Nouveau-Brunswick recense 176 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie, dont six qui sont actifs. Deux personnes, des résidents du foyer de soins spéciaux Manoir de la Vallée, sont décédées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !