•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : jusqu'à 174 M$ pour l’approvisionnement des communautés isolées du Nord

Des employés sortent des boîtes de cargo d'un avion sur la piste d'atterrissage.

Ottawa promet une somme allant jusqu’à 174 millions de dollars en 18 mois pour soutenir les compagnies aériennes dont dépendent les collectivités isolées du pays pour leur l’approvisionnement en marchandises et denrées essentielles.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Le gouvernement fédéral promet d’octroyer jusqu’à 174 millions de dollars en 18 mois pour soutenir les transporteurs aériens qui assurent l’approvisionnement des collectivités isolées du Grand Nord canadien.

Les ministères des Affaires du Nord, des Transports et des Services aux Autochtones ont annoncé jeudi la création d’un programme qui doit venir en aide aux compagnies aériennes qui ont dû continuer d’approvisionner des communautés isolées durant la pandémie.

On sait que la pandémie de COVID-19 a créé des défis sans précédent pour l’industrie de l’aviation, plus spécifiquement les petits transporteurs aériens qui desservent les communautés éloignées, a indiqué le ministre des Affaires du Nord, Daniel Vandal, en entrevue avec ICI Grand Nord.

Le gouvernement fédéral promet une enveloppe de 75 millions de dollars, rétroactive au 1er juillet, pour les six premiers mois. Selon Ottawa, un financement supplémentaire pourrait être octroyé en fonction des besoins des communautés et de la reprise économique des compagnies aériennes.

Durant la pandémie de COVID-19, les petits transporteurs aériens qui desservent les collectivités éloignées du Nord ont vu leurs activités diminuer de manière considérable en raison de la baisse du nombre de passagers, rapporte le gouvernement.

C’est très clair : il y a moins de personnes qui utilisent leurs services dans le Nord, soutient le ministre des Affaires du Nord. C’est difficile pour les petits transporteurs aériens; ils ont besoin de l’aide du gouvernement.

Daniel Vandal debout à la Chambre des communes.

Le ministre Daniel Vandal affirme que le programme sera bénéfique pour tous les résidents du Nord qui vivent dans des collectivités isolées.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Selon le ministre des Affaires du Nord, Daniel Vandal, le programme viendra en aide aux personnes vivant dans des communautés isolées admissibles à Nutrition Nord Canada, qui dépendent du transport aérien pour la livraison régulière d'aliments nutritifs périssables, de produits d'hygiène personnelle et d'autres articles essentiels.

En tout, 50 communautés nordiques sont concernées par le financement, dont 3 communautés du Yukon, 22 communautés des Territoires du Nord-Ouest ainsi que les 25 communautés du Nunavut. Certaines d'entre elles sont desservies par plus d'un aéroport.

Les communautés isolées sont celles qui ne sont accessibles que par voie aérienne ou qui sont desservies par des routes de glace durant l’hiver, des traversiers ou des réseaux ferroviaires éloignés.

Ce financement contribuera grandement à garantir que les communautés desservies par avion disposent des services, des biens et des équipements essentiels dont elles ont besoin pour prévenir et répondre à une éventuelle éclosion de COVID-19, a affirmé le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, par voie de communiqué.

Le gouvernement fédéral n’a pas encore déterminé quel montant sera octroyé à chaque gouvernement provincial et territorial. Le ministre Daniel Vandal indique cependant que les sommes seront calculées en fonction du nombre de communautés éloignées par province et territoire.

Chaque gouvernement devra par la suite investir un montant équivalent à celui octroyé par Ottawa et conclure des ententes bilatérales avec les compagnies aériennes qui desservent leurs communautés isolées.

Au mois d’avril, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé une somme de 17,3 millions de dollars pour les transporteurs aériens des trois territoires du Nord pour assurer la sécurité alimentaire de leurs collectivités isolées, malgré la pandémie.

Au Nunavut, le gouvernement territorial a, quant à lui, alloué plus de 24 millions de dollars aux transporteurs aériens Canadian North et Calm Air entre les mois d’avril et de juin pour les soutenir durant la crise sanitaire.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !