•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouveaux cas de COVID-19 à l’usine Maple Leaf de Brandon

Photo d'une enseigne de la compagnie de viandes préparées Maple Leaf Foods.

Le syndicat demande à la direction de l’usine de cesser la production au moins jusqu’au 10 août, le temps que tous les employés ayant passé le test de dépistage en reçoivent les résultats.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Trois autres employés de l’usine de transformation de porc de Maple Leaf Foods, à Brandon, au Manitoba, ont reçu des résultats positifs au test de dépistage de la COVID-19, ce qui porte à quatre le nombre de travailleurs infectés.

L’annonce a été faite par la section locale 832 du Syndicat des travailleurs et des travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), dans une note envoyée à ses membres jeudi matin.

Ces nouveaux cas s’ajoutent à un cas précédent également annoncé par le syndicat mercredi. Le syndicat demande à la direction de l’usine de cesser la production au moins jusqu’au 10 août, le temps que tous les employés qui se sont soumis à un test de dépistage reçoivent leurs résultats.

Les trois nouvelles personnes malades, tout comme la première, ne travaillaient pas sur la ligne de production, notent les responsables syndicaux.

De son côté, le ministre de la Santé du Manitoba, Cameron Friesen, a déclaré jeudi matin qu’il ne commenterait pas les cas de COVID-19 de l’entreprise Maple Leaf Foods.

Cependant, il précise que Maple Leaf, comme de nombreuses autres entreprises de la province, a travaillé fort pour mettre en œuvre les protocoles de prévention de la COVID-19.

Nous avons des employeurs partout dans la province qui ont déployé d’énormes efforts pour parvenir à assurer la sécurité de leurs employés et celle du public, dit-il.

Au sujet de l’usine de Maple Leaf Foods, il affirme ceci : L’employeur fait partie de ceux qui ont fait des efforts incroyables pour organiser ses employés, pour savoir quelles portes ils utilisent pour entrer [dans l’usine] et pour en sortir.

Dans un communiqué rendu public mercredi, Maple Leaf Foods a déclaré qu’elle examinait les circonstances entourant le cas du premier travailleur malade, tout en soulignant que ce dernier récupérait chez lui à la maison. D’après l’entreprise, l'employé aurait contracté la COVID-19 dans la communauté et non sur son lieu de travail.

L’employé s’est senti malade lors de son quart de travail du 28 juillet, après avoir obtenu un contrôle médical normal au début de la journée, selon le syndicat, qui précise avoir été informé du test de dépistage positif vendredi. Le syndicat précise que l’usine a été nettoyée en profondeur deux fois pendant la fin de semaine.

La section locale 832 du Syndicat des travailleurs et des travailleuses unis de l’alimentation et du commerce représente près de 2000 employés de Brandon. Au mois de mai, un agent de sécurité de l’usine avait reçu un résultat positif à la COVID-19.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !