•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Embarquement à l'avant dans tous les autobus de la STM dès lundi

Des passagers débarquant d'un autobus à Montréal.

Le port du masque obligatoire a été imposé dans les transports en commun dans plusieurs provinces canadiennes, notamment au Québec et en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

À compter de lundi prochain, l'embarquement et la perception se feront de nouveau par la porte avant dans tous les autobus des trois sociétés de transport de la région de Montréal.

Depuis quelques semaines, le Réseau de transport de Longueuil (RTL), la Société de transport de Laval (STL) et la Société de transport de Montréal (STM) avaient réimplanté la mesure au fur et à mesure du réaménagement de leurs autobus respectifs.

L'embarquement dans les autobus s'est fait par la porte arrière pendant plusieurs mois à cause de la pandémie de COVID-19. Pendant cette période, les sociétés de transport public ont subi d'énormes pertes financières.

La STM signale que ses autobus seront équipés d'un panneau de protection pour le chauffeur et d'affiches explicatives pour faciliter la circulation des passagers vers l'arrière.

Aménagements dans 2000 autobus

Elle demande notamment à ses usagers d'embarquer par l'avant et de sortir par l'arrière. Ceux-ci devront aussi se tenir en tout temps derrière la ligne hachurée afin de respecter la zone de deux mètres autour du chauffeur.

Des inspecteurs vérifieront la validité des titres dans le réseau du métro et des autobus. Les contrevenants seront passibles d'une amende variant entre 150 $ et 500 $.

Quelque 2000 autobus ont été graduellement transformés par la STM au cours des trois dernières semaines afin de se conformer aux normes de sécurité de la CNESST et de permettre le retour à l’embarquement par l’avant.

Ce sont présentement 1224 bus nécessaires pour offrir l’offre de service planifiée. Tous sont en circulation avec le nouvel aménagement, indique Isabelle Tremblay, porte-parole de la STM.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !