•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,3 M $ pour le tourisme en Gaspésie et aux Îles

Une falaise rouge, une plage et la mer aux Îles-de-la-Madeleine.

La mer et les falaises rouges font partie des paysages qui attirent les touristes aux Îles-de-la-Madeleine (archives).

Photo : Joëlle Pineault

Radio-Canada

Le gouvernement provincial a annoncé qu'il injectait de l'argent dans l'industrie touristique jeudi. La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine obtiennent leur part du gâteau.

465 000 $ aux Îles

Québec débourse 465 000 $ pour aider l'industrie touristique des Îles-de-la-Madeleine.

Ce soutien financier est destiné aux entreprises touristiques de l'archipel qui subissent les contrecoups de la pandémie. Une partie de cet argent permettra aux entreprises de rendre leurs installations conformes aux plans sanitaires proposés par le gouvernement.

L'enveloppe sera confiée à Tourisme Îles-de-la-Madeleine.

Près de 850 000 $ en Gaspésie

Du côté de la Gaspésie, Québec octroie près de 850 000 $ à Tourisme Gaspésie pour soutenir des projets de développement touristique.

Cette enveloppe servira à préserver la qualité de l'offre touristique en vue de la relance, affirme la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, par voie de communiqué.

La ministre était d'ailleurs de passage dans la région jeudi. Elle s'est rendue entre autres au vignoble Carpinteri de St-Ulric, aux Jardins de Doris de Matane et au musée Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts.

Des rencontres avec des élus locaux étaient au programme.

Jeudi, Québec a par ailleurs conformé un montant de 1,4 million de dollars pour soutenir le tourisme au Bas-Saint-Laurent.

Ces sommes font suite aux 753 millions de dollars annoncés par Québec en juin afin de soutenir l'industrie touristique dans sa relance après le confinement du printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !