•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Dafonte Miller : le chef de police par intérim de Toronto s'excuse

James Ramer s'est adressé pour la première fois aux médias depuis sa nomination.

L’œil gauche de Dafonte Miller a été retiré lors d'une chirurgie.

Dafonte Miller a perdu l'usage de son œil gauche.

Photo : Unité provinciale des enquêtes spéciales

Radio-Canada

Le chef de police par intérim de Toronto a présenté ses excuses à Dafonte Miller et à sa famille jeudi. En 2016, le jeune Noir a été sauvagement battu par un policier et a perdu l'usage de son œil gauche.

James Ramer a indiqué qu'un rapport du Bureau du directeur indépendant de l’examen de la police avait été remis à l'équipe juridique qui représente Dafonte Miller. Je n'ai pas le droit d'en révéler les détails en raison de dispositions prévues dans la Loi sur les services policiers, a indiqué le chef par intérim.

Ce dernier n'a donc pas expliqué pourquoi la police de Toronto n'a jamais informé l'Unité des enquêtes spéciales (UES) de l'agression. C'est Julian Falconer, l'avocat de Dafonte Miller, qui avait appelé l'UES pour demander une enquête.

Le chef de police par intérim a tout de même précisé que le service de police de Toronto avait pris la mauvaise décision ce soir-là, et que l'affaire avait eu un impact sur la tension entre la police et la communauté.

La police de Toronto a depuis révisé ses politiques, a annoncé James Ramer. À partir de maintenant, la police va avertir l'UES de tous les cas de blessure grave suite à une intervention policière, peu importe si le policier est en poste ou non.

Nous comprenons maintenant que la Loi ne fait pas de distinction entre les policiers, qu'ils soient en service ou non au moment des faits, a déclaré le chef Ramer.

Le maire de Toronto, John Tory, a salué la décision. « Il s'agit d'un pas important pour rétablir la confiance entre la communauté et la police, pour une plus grande responsabilisation et pour la réforme à laquelle le service de police et la commission des services policiers se sont engagés. »

Je tiens à m'excuser à Dafonte Miller et à sa famille.

James Ramer, chef de police par intérim de Toronto

Michael Theriault a été reconnu coupable de voies de fait. Il doit recevoir sa sentence le 25 septembre. Ses avocats et ceux de Dafonte Miller ont porté le jugement en appel.

Le service de police de Toronto poursuit sa propre enquête interne, a confirmé James Ramer. Michael Theriault reste suspendu.

James Ramer effectuait sa première allocution devant les médias depuis sa nomination en juin. Il est en poste depuis le 31 juillet.

La Commission des services policiers de Toronto avait nommé le chef adjoint au poste de chef de police intérimaire suite à la démission de Mark Saunders le 8 juin dernier.

Le portrait du chef adjoint James Ramer.

La police de Toronto a désigné par intérim le chef adjoint James Ramer.

Photo : Martin Trainor/CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !