•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie chez Somavrac : Un avis de confinement peu ou pas suivi à Trois-Rivières

Des gens marchent sur la rue des forges ignorant l'avis de confinement

Des gens marchent sur la rue des Forges ignorant l'avis de confinement.

Photo : Radio-Canada

Pierre Marceau

Malgré l’épaisse fumée visible de l’autoroute 40 et les émanations qui se dirigeaient tout droit vers le centre-ville, la vie dans la rue des Forges a continué comme si de rien n’était mercredi soir.

La Ville de Trois-Rivières demande maintenant aux citoyens des secteurs de Trois-Rivières et de Cap-de-la-Madeleine de se confiner en raison des émanations possibles après l’incendie survenu à l’usine Somavrac.

On a demandé à Guillaume Cholette-Janson, responsable des communications à la Ville de Trois-Rivières, comment les gens étaient prévenus des risques pour leur santé. Il assure que des appels téléphoniques ciblés ont été envoyés aux citoyens.

Vérification faite auprès de quelques habitants du centre-ville, aucun d'entre eux n’avait reçu d’avertissement.

Il faut que les gens s’inscrivent pour recevoir des alertes, précise monsieur Cholette-Janson.

Sur Internet

Sur le site Internet de la Ville, v3r.net, on indiquait toujours à 21 h qu'il était demandé aux citoyens dans un périmètre de 800 mètres autour de l’usine de se confiner, mais rien concernant les secteurs de Trois-Rivières et Cap-de-la-Madeleine.

Sur les réseaux sociaux

Sur Facebook, la page de la Ville relayait une information plus précise publiée à 20 h 30.

Dans les heures qui ont suivi cette publication, des dizaines de commentaires critiquant les communications de la Ville ont été publiés.

Sur Twitter, Urgence Québec a émis un gazouillis à 20 h 30 invitant les gens à consulter la page web de Trois-Rivières, qui n’était toujours pas à jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !