•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élections ne seront pas déclenchées cette semaine, dit Blaine Higgs

Blaine Higgs devant un comptoir du gouvernement.

Le premier ministre Blaine Higgs a été élu en 2018.

Photo : La Presse canadienne / Stephen MacGillivray

Radio-Canada

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick ne nie pas les rumeurs entourant le déclenchement imminent d'élections générales provinciales, mais il affirme que cela ne se fera pas cette semaine.

Trois élections partielles doivent être tenues dans les circonscriptions de Baie-de-Shediac-Dieppe, de Sainte-Croix et de Sussex-Fundy-St. Martins. Blaine Higgs a déclaré que toutes les nominations de candidats de son parti, sauf trois, avaient été fixées, mais que les intentions des trois candidats restants pourraient jouer un rôle dans sa propre décision.

Le premier ministre dit qu'Élections Nouveau-Brunswick doit être prêt à organiser des élections dès qu'il le décidera.

Mais si une éclosion dans une région entraînait un retour à la phase rouge et un reconfinement, il n'y aurait pas d'élections, assure-t-il.

Sauf que si cette éclosion survenait une fois les élections déclenchées, ce serait une autre histoire. Mardi, Kimberly Poffenroth avouait qu'elle n'avait pas prévu de plan particulier si une zone devait revenir en confinement.

Le premier ministre minoritaire, élu en 2018, assure que sa volonté d'appeler des élections générales n'a rien à voir avec sa popularité dans les sondages. Il répète seulement qu'il veut un gouvernement stable, mais il ne précise pas ce qu'il ferait à la tête d'un gouvernement majoritaire, et qu'il ne peut faire maintenant.

L'Assemblée législative est présentement formée de 20 progressistes-conservateurs, de 20 libéraux, de trois députés de l'Alliance des gens, de trois verts et d'un indépendant. Deux sièges sont vacants.

Avec les informations de Michel Corriveau et de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !