•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan rompt un contrat de 260 000 $ avec l'organisme UNIS

Gordon Wyant s'adresse aux journalistes lors d'un point de presse.

Le ministre de l'Éducation de la Saskatchewan, Gordon Wyant, affirme que le gouvernement ne donnera pas suite au contrat avec UNIS.

Photo : Radio-Canada / Sophie Chevance

Radio-Canada

Le ministre de l'Éducation, Gordon Wyant, affirme que, étant donné la controverse actuelle autour de l’organisme, la province ne lui fait plus confiance.

Le gouvernement provincial avait attribué à UNIS un contrat de gré à gré destiné à mettre sur pied un projet pilote en santé mentale dans les écoles de la Saskatchewan.

Nous avons décidé de ne pas aller de l’avant avec ce programme d'UNIS dans nos salles de classe.

Gordon Wyant, ministre de l'Éducation

En juillet, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan avait soulevé des interrogations par rapport à un voyage organisé par l'organisme UNIS que le premier ministre, Scott Moe, avait effectué en décembre 2019.

Il avait alors visité le Kenya avec Craig Kielburger, l’un des cofondateurs d’UNIS. Le voyage a, selon l’attaché de presse de Scott Moe, été signalé volontairement au commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique de la Saskatchewan.

La critique du NPD en matière d'éducation, Carla Beck, affirmait alors que cette série d’événements soulevait des préoccupations à propos du bien-fondé et de la valeur du contrat.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !