•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoria réclame à Ottawa un meilleur traçage des personnes voyageant en avion

Des passagers masqués à l'aéroport de Vancouver.

L'aéroport de Vancouver est le deuxième sur le plan de l'achalandage au pays. En 2019, il a accueilli 26,4 millions de voyageurs.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La Colombie-Britannique demande au ministre des Transports du Canada d’intervenir pour assurer un meilleur traçage des personnes ayant voyagé en avion afin de limiter la propagation de la COVID-19 dans la province et au pays.

Elle formule cette demande quelques jours après que le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique a ajouté des vols à la liste de ceux où il y a eu des expositions possibles au coronavirus.

Dans une lettre envoyée mercredi à son homologue fédéral, Marc Garneau, la ministre des Transports de la Colombie-Britannique, Claire Trevena, souligne que les données sur les passagers reçues par les autorités de la santé ne sont pas toujours complètes ou utilisables.

Plutôt que de lister les noms et les contacts de la personne dans l’avion, les données comportent souvent le nom de l’agence de voyages qui a réservé le billet, le numéro de voyageur assidu ou encore le nom de la personne qui a acheté le billet, mais pas nécessairement celui de celle qui a fait le voyage, explique Claire Trevena.

Nous encourageons le gouvernement fédéral à s’assurer que les données amassées sont utilisables et permettent de retrouver les voyageurs rapidement.

Claire Trevena, ministre des Transports, Colombie-Britannique

Plus de cohérence, moins de différence entre les mesures

La ministre demande également plus de cohérence dans les lignes directrices implantées pour assurer une meilleure sécurité.

Ainsi, la Colombie-Britannique souhaiterait une meilleure observation des protocoles lors des embarquements, des politiques d’annulation plus flexibles en cas de symptômes de la COVID-19 et de meilleures façons de tester les voyageurs arrivant de l'étranger. Elle demande aussi des règles plus claires sur les activités permises à bord des avions comme la consommation des repas ou l'utilisation des toilettes de même que l'élaboration de protocoles pour les voyageurs malades.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !