•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto dénombre 18 nouveaux cas de COVID-19, « les chiffres se maintiennent »

Un homme portant un masque sort d'une station de métro.

Un homme sort d'une station de métro à Toronto. Le port du masque est obligatoire dans les transports publics de la ville.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Toronto a enregistré mercredi 18 nouveaux cas confirmés de COVID-19 et un nouveau cas probable, selon la médecin hygiéniste de la Ville.

Lors d'une conférence de presse mercredi après-midi, la Dre Eileen de Villa a déclaré que le nombre de cas de COVID-19 dans la ville se maintient, mais elle a mis en garde contre la complaisance des gens.

Une femme parle devant un micro

Eileen de Villa, médecin hygiéniste de Toronto.

Photo : Radio-Canada

Les contaminations continuent à se situer dans les petites dizaines, ce qui est une bonne nouvelle, a déclaré Mme de Villa.

Un total de 14 015 personnes se sont remises du virus à Toronto, soit une augmentation de 28 depuis mardi.

Surveillance des chiffres

Au cours des prochaines semaines, les responsables de la santé publique de Toronto surveilleront de près les chiffres pour mieux comprendre l'impact de la réouverture de la ville sur la propagation du virus.

Dre de Villa a déclaré que si les mois passés avaient été très difficiles depuis la déclaration de l'état d'urgence en Ontario, elle rappelle aux gens de la pandémie n'est pas terminée.

Elle rappelle également que même si les limites de rassemblement de la province sont passées à 50 personnes à l'intérieur et 100 personnes à l'extérieur, les autres mesures essentielles de santé publique n'ont pas changé.

Le masque obligatoire dans les aires communes des immeubles à Toronto

À compter de mercredi, un règlement exigeant que les gens portent des masques dans les parties communes des immeubles à appartements entre en vigueur.

Le conseil municipal de Toronto a voté en faveur du règlement provisoire la semaine dernière, qui oblige les propriétaires ou les exploitants d'immeubles à mettre en place une politique de masquage obligatoire pour les espaces communs fermés comme les halls d'entrée, les ascenseurs et les buanderies.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !