•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des places réservées sur le Ivan-Quinn pour les résidents de L'Île-d'Entrée

Un paysage de l'île d'Entrée.

L'île d'Entrée, la seule île madelinienne habitée qui n'est pas reliée aux autres par voie terrestre, compte une soixantaine de résidents permanents.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

La Société des traversiers du Québec affirme avoir écouté l'appel de la poignée de Madelinots qui habitent L'Île-d'Entrée, la seule île de l'archipel qui n'est pas reliée aux autres par voie terrestre. Ils déploraient que les places du traversier Ivan-Quinn soient souvent toutes occupées par des touristes.

Jusqu'au 7 septembre, deux places seront donc octroyées en priorité aux résidents de l'île d'Entrée à bord du traversier qui relie l'île au port de Cap-aux-Meules.

Ces places s'ajoutent à deux autres qui étaient déjà réservées aux citoyens de l'île en cas d'urgence médicale.

Cette annonce de la Société des traversiers du Québec fait suite à une demande du député Joël Arseneau.

L'élu déplorait que les résidents de l'île d'Entrée ne puissent se déplacer à leur guise.

La requête a été entendue et si la formule qui a été mise en place doit être ajustée, on va le faire. Cette solution, de la manière que la STQ nous l'a présentée, elle est évolutive.

Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine

Seulement 22 passagers peuvent monter à bord du Ivan-Quinn cet été en raison des mesures sanitaires, au lieu de 45 en temps normal. Ces places sont parfois toutes réservées par des touristes.

On suggère tout de même aux locaux de réserver leur place auprès de l'exploitant CTMA, au cas où plus de deux d'entre eux décident de faire le voyage.

C'est bien important de réserver sa place car si on arrive à la dernière minute et que le bateau est plein, les gens ne pourront pas traverser, mentionne Bruno Verreault, de la Société des traversiers.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !