•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d’Or veut faire réduire l’utilisation des freins « Jacob »

Un poids lourd sur la route.

Des citoyens se plaignent du bruit causé par l’utilisation des freins à compression.

Photo : Radio-Canada

Le conseil municipal de Val-d’Or en a assez du bruit causé par l’utilisation des freins à compression (aussi appelés Jacob) par les camionneurs qui arrivent en ville par les routes 397 et 117.

Les élus demandent au ministère des Transports de mettre en place les mesures nécessaires pour la réduction du bruit, un enjeu soulevé par plusieurs habitants du secteur Quebco et de l’entrée est de Val-d’Or.

Sur la route 397, l’entrée de la ville est en descente et ces systèmes de freins sont utilisés de façon presque abusive, précise le maire Pierre Corbeil. Pour avoir souvent marché dans le secteur, il y a des chauffeurs qui se payent la traite, en particulier pour le transport de bois en longueur vers Eacom.

Dans sa demande au MTQ, la Ville soulève la possibilité d’élargir la zone où la vitesse est réduite à 50 km/h, ou encore la mise en place d'une signalisation appropriée.

On a nos propres panneaux en ville sur des poteaux d’éclairage, mais c’est plus modeste. On espère que sur la route, le MTQ pourra mettre en place une signalisation plus frappante et soutenir la sensibilisation pour restreindre l’utilisation de ces systèmes de freins, indique Pierre Corbeil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !