•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une murale montréalaise rendra hommage à Nelson Mandela

Nelson Mandela brandit son poing.

L'ex-président d'Afrique du Sud Nelson Mandela

Photo : iStock

Cecile Gladel

Pour célébrer le 30e anniversaire de la venue de Nelson Mandela dans la métropole québécoise, une murale rendant hommage à l’ancien président sud-africain sera peinte cet automne sur le mur de l’église Union United, dans La Petite-Bourgogne.

Le projet devait être réalisé pour la date anniversaire de la visite de Nelson Mandela à Montréal, le 19 juin 1990, mais la pandémie en a décidé autrement. Le héros de la lutte antiapartheid et Prix Nobel de la paix s’était rendu dans cette église centenaire, très impliquée dans la lutte contre le racisme, lors de son passage à Montréal.

Elizabeth-Ann Doyle, directrice générale et artistique de l’organisme MU, qui va superviser la réalisation, affirme qu'une telle murale est toujours pertinente, même si elle sera créée après cette date anniversaire.

Avec la situation politique des derniers mois, la brutalité policière, comment on a décrié le racisme depuis la mort de George Floyd, [on a] beaucoup ravivé la flamme de Mandela, qui n’était pas éteinte, précise Elizabeth-Ann Doyle. C’est donc essentiel que ça soit fait cette année.

La directrice générale pense que la murale servira aussi à mieux faire connaître le légendaire humaniste aux jeunes Montréalais et Montréalaises, et de rappeler le rôle de la métropole québécoise et du gouvernement du Canada dans la lutte contre le régime de l’apartheid en Afrique du Sud.

Le Canada, qui a offert la citoyenneté honorifique à Nelson Mandela,a souvent été cité par le légendaire défenseur des droits de la personne comme une source d'inspiration dans sa lutte pour l'égalité entre personnes noires et blanches en Afrique du Sud.

Nelson Mandela salue la foule à côté de Brian Mulroney.

Nelson Mandela à Ottawa le 17 juin 1990, en compagnie du premier ministre de l'époque, Brian Mulroney.

Photo : La Presse canadienne / Wm. DeKay

Nelson Mandela, mort le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans, a été emprisonné 27 ans avant d'être président de l’Afrique du Sud, de 1994 à 1999.

C’est Michael Farkas, président de la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs, qui a contacté MU pour faire cette murale.

Trouver des fonds

Le premier objectif de MU est d’aller chercher des fonds pour financer la réalisation de la murale. Pour le faire, l’organisme entend demander à différentes fondations qui traitent des droits de la personne et du racisme.

Le sociofinancement est aussi envisagé, ainsi que l’appel aux dons, puisque MU peut émettre des reçus d’impôts.

Les gens qui réaliseront l’œuvre n’ont pas encore été choisis. Plusieurs ont été invités à soumettre leur projet. [On cherche] des artistes issus de la communauté noire, précise Elizabeth-Ann Doyle, peut-être pas exclusivement, car mon souhait sera d’avoir une belle collaboration [pour illustrer] la réconciliation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !