•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré l'investissement de Québec, l'industrie touristique peine à « traverser la crise »

Le phare du Site historique maritime de la Pointe-au-Père

Le phare de Pointe-au-Père à Rimouski n'est pas accessible cet été en raison de la pandémie (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Malgré l'aide de 1,8 M$ annoncée mercredi par la ministre Caroline Proulx, l'industrie du tourisme peine à traverser la crise de la COVID-19 au Bas-Saint-Laurent.

L'enveloppe annoncée sera attribuée à Tourisme Bas-Saint-Laurent afin de soutenir les projets de développement de l'offre touristique des entreprises de la région qui subissent les effets de la pandémie de la COVID-19, pouvait-t-on lire dans le communiqué du gouvernement.

Cette annonce fait suite aux 753 millions de dollars annoncés par Québec en juin afin de soutenir l'industrie touristique dans sa relance après le confinement du printemps.

Interrogé quant à l'annonce faite par la ministre du Tourisme mercredi, le président de Tourisme Bas-Saint-Laurent, Hugues Massey, émet certaines réserves.

L’industrie aurait eu un peu plus besoin d’un coup de pouce pour mieux passer à travers la crise que ce qui a été annoncé comme tel, note-t-il. Car la grande majorité de l’argent est là pour le développement, mais qui dit développement, dit santé financière.

Une santé qui ne serait pas au rendez-vous pour plusieurs acteurs du milieu qui peinent à se maintenir à flot financièrement.

Or, M. Massey ne veut pas sembler se plaindre inutilement et salue tout de même l'action du Ministère.

Le gouvernement fait son grand possible là-dedans, laisse-t-il tomber. Les fonds sont là pour deux ans et il y aura possiblement d’autres annonces.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, était de passage dans le Bas-Saint-Laurent mercredi. Elle s'est notamment rendue à Rivière-Ouelle et Rivière-du-Loup où elle a rencontré des acteurs locaux du tourisme et des élus.

Ces derniers, dont le député péquiste de Rimouski Harold LeBel et le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, ont salué l'écoute et l'ouverture de la ministre par rapport aux différents projets de tourisme proposés lors de ces rencontres.

Avec les informations de Shanelle Guérin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !