•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L'excès d'eau se transforme en chute sur le fossé de la route 169.

Les précipitations abondantes créent des débordements près de la route régionale à Chambord.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Radio-Canada

La pluie abondante a créé des débordements à Chambord notamment et place le lac des Commissaires sous surveillance à Lac-Bouchette.

Mercredi matin, les pluies abondantes tombées ruisselaient sur les terrains, créant une importante chute aux abords de la route 169, à Chambord. Tout près, Olivier Turcotte a vu son vide sanitaire légèrement inondé, rien toutefois pour l'inquiéter.

On voit ça rien que dans le temps du déluge, comme il y a eu il y a quelques années. Après ça, c'est le printemps et l'automne. Tu as beau avoir des drains, ça ne fournit plus, indique le résident de Chambord.

Une vaste accumulation d'eau en bordure d'une route.

Les fossés sont inondés à plusieurs endroits.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Dans le secteur de Chambord, la piste cyclable a été inondée et même affaissée à certains endroits.

Je peux vous dire qu'à certains endroits, il y a de la pluie. Là, on vient de passer un petit ponceau où la voie s'est affaissée alors, pour les cyclistes, il faut être très prudents, indique une cycliste qui passait dans le coin, Marie-Josée Lacroix.

La chaussée de la piste cyclable remplie d'eau

Certaines portions de la Véloroute des bleuets sont inaccessibles.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Un responsable de la sécurité est au téléphone devant deux trous dans la chaussée de la piste cyclable.

Les cyclistes n'ont plus accès à certaines parties de la piste cyclable en raison de l'affaissement de la chaussée.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Le débit de la chute de Val-Jalbert est un autre signe qui montre l'importance des précipitations qui sont tombées au cours des derniers jours. Depuis le 1er août, 157 mm de pluie sont tombés au Lac-Saint-Jean. C'est deux fois plus que ce qu'il tombe généralement au mois d'août.

La chute Ouiatchouan.

Les fortes pluies ont également affecté le débit de la chute Ouiatchouan à Val-Jalbert.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Niveau d'eau élevé

Selon le site web de la Sécurité civile du Québec, le niveau du lac des Commissaires approche le seuil d'inondation mineure.

Mis à part les rivières Chicoutimi et Valin, le niveau de tous les cours d'eau répertoriés est en hausse dans la région.

D'ailleurs, pour contrôler le lac Saint-Jean, qui a été gonflé par plus de 30 millimètres de pluie, Rio Tinto a été forcée d'ouvrir les déversoirs des rivières Petite et Grande décharge.

Les déversements peuvent se produire à tout moment et entraîner des fluctuations de niveaux et de débits.

Rio Tinto demande à la population d'éviter de s'approcher des estacades aux abords des déversoirs en raison des risques.

Ailleurs au Lac-Saint-Jean, certains fossés sont inondés et l’eau ruisselle sur les terrains en provenance de la montagne.

Avec des informations de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !