•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port du masque au secondaire serait « logique » selon le Dr Alain Poirier

Gros plan sur des masques médicaux dans un sac en plastique transparent tenu par deux mains couvertes de gants médicaux bleus.

Les jeunes du secondaire devront peut-être porter un masque à la prochaine rentrée (archives).

Photo : Reuters / Jon Nazca

Radio-Canada

Le port du masque à l’école secondaire serait une option « logique », selon le Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie.

Ça serait logique de dire que lorsqu’il y a du mouvement dans l’école secondaire, chez les 12 ans et plus, on porte le masque, fait-il savoir en entrevue à l’émission Écoutez l’Estrie.

D’ailleurs, selon le Dr Poirier, tout porterait à croire que les jeunes du secondaire pourraient porter un masque à la prochaine rentrée.

Les discussions que j’ai entendues vont dans ce sens. Ce qui serait logique avec le comportement du virus. À douze ans, on est tout à fait capable de gérer son masque, insiste-t-il.

Lorsqu’on est assis tranquillement à notre place, qu’on écoute le prof et qu’on ne parle pas, [...] les postillons vont moins loin. Dans ce cas-là les adolescents de plus de 12 ans pourraient enlever leur masque.

Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie

Lundi, en conférence de presse en compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, le directeur national de santé publique du Québec, Horacio Arruda, avait indiqué que la question du masque au secondaire allait être réévaluée.

Le ministre de la Santé avait quant à lui fait savoir qu’une nouvelle version de son plan sanitaire en vue de la rentrée scolaire sera présentée la semaine prochaine.

Un plan pour le retour a déjà été présenté à la mi-juin, mais il a besoin d'être actualisé, avait-il souligné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !