•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de recyclage avant des mois dans certaines municipalités du Nord de l'Ontario

Un employé passe le balai dans un centre de recyclage.

Un employé au centre de triage de l'entreprise Northern Environmental Services de Timmins.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Plusieurs municipalités du Nord-Est de l'Ontario, comme Kapuskasing, Hearst et Cochrane, devront patienter encore plusieurs mois avant de reprendre leur programme de recyclage.

Depuis le printemps, elles ne peuvent plus envoyer leurs matières recyclables au centre de triage régional de Timmins en raison de la pandémie de COVID-19.

L’entreprise privée Northern Environmental Services explique avoir dû réduire le nombre d’employés qui font le triage afin d’assurer une distanciation physique, ce qui limite sa capacité de triage.

Le gérant de l’entreprise, Martin St-Pierre, estime qu’il faudra encore au moins six mois, soit jusqu'au début de l’année prochaine, avant de pouvoir recevoir à nouveau les matières recyclables des villes de Kapuskasing, Hearst et Cochrane.

On a l’intention de retourner à la normale lorsque les choses retournent à la normale. On espère qu’à un certain point, il va y avoir un vaccin. Dès que la distanciation des employés change, tout va changer.

Martin St-Pierre, gérant, Northern Environmental Services

Entre temps, les matières recyclables sont acheminées aux sites d’enfouissement des municipalités.

Le maire de Hearst, Roger Sigouin, assis à son bureau

Le maire de Hearst, Roger Sigouin, souhaite la reprise du programme de recyclage le plus tôt possible.

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

En avril, la Ville de Hearst a suspendu temporairement sa collecte de matériaux recyclables à domicile. Les citoyens doivent les envoyer aux déchets.

C’est certain que notre intention est de pousser pour faire reprendre le recyclage le plus vite possible.

Roger Sigouin, maire de Hearst.

La municipalité a d'ailleurs constaté que certains résidents poursuivent leurs activités de recyclage et vont porter leurs matériaux directement dans le dôme d’entreposage situé près du dépotoir municipal.

De son côté, la Ville de Kapuskasing a entreposé les matériaux recyclables pendant un certain temps dans un dôme, mais l’espace est devenu insuffisant.

Un homme répond aux questions devant un micro

Le directeur général de Kapuskasing, Guylain Baril.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Les municipalités de Kapuskasing et de Smooth Rock Falls continuent de faire la collecte des boîtes bleues à domicile même si les matériaux sont envoyés au site d’enfouissement. On dit vouloir maintenir les habitudes de recyclage des habitants.

On continue d’encourager les gens à faire comme si c’était la norme et on espère que Timmins va rouvrir ses portes très bientôt pour pouvoir accepter ces matériaux-là et retourner à la normale.

Guylain Baril, directeur général de la Ville de Kapuskasing.

Le maire de Smooth Rock Falls, Michel Arsenault, abonde dans le même sens.

On leur a demandé de continuer à faire le recyclage quand même pour ne pas perdre l’habitude, affirme-t-il.

Smooth Rock Falls dessert aussi la municipalité de Fauquier-Strickland. Du côté de Moonbeam, les matériaux recyclables et les déchets sont amenés au site d’enfouissement de Kapuskasing.

Le maire de Smooth Rock Falls Michel Arseneault .

Le maire de Smooth Rock Falls Michel Arseneault.

Photo : Smooth Rock Falls

Le maire Arsenault souligne que la petite municipalité n’a pas l’obligation d’avoir un programme de recyclage, mais qu’elle a choisi de le mettre en place.

On a décidé de faire ça pour rallonger la vie de notre dépotoir. C’est aussi une bonne pratique pour l’environnement, dit-il.

À écouter à l'émission Le matin du Nord :

Le recyclage et la pandémie : relâchement en vue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !