•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés du Nunavut n'ont plus à s'isoler avant de rentrer au territoire

L'Assemblée législative du Nunavut.

Les députés à l'Assemblée législative du Nunavut, réunis en 2019 lors d'une séance de la session législative d'hiver.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Les députés à l’Assemblée législative du Nunavut ne sont désormais plus tenus de s’isoler pendant 14 jours dans un hôtel désigné par le gouvernement territorial avant de rentrer au territoire.

Le médecin hygiéniste en chef du territoire, Michael Patterson, en a fait l’annonce lundi, en point de presse.

La députée fédérale Mumilaaq Qaqqaq et le sénateur du Nunavut Dennis Patterson bénéficiaient déjà d’une telle exemption.

L’objectif de cette modification est de permettre aux représentants du gouvernement de remplir leurs fonctions gouvernementales et leur mandat de protection constitutionnelle , a affirmé Michael Patterson.

Ces fonctionnaires pourront donc recevoir une exemption d’isolement s’ils ont quitté le territoire pour des raisons professionnelles.

Il arrive que des ministres doivent se rendre dans le Sud pour des rencontres provinciales et fédérales, donc [cet amendement] va leur permettre de continuer à exercer leurs fonctions sans compromettre leur travail.

Michael Patterson, médecin hygiéniste en chef du Nunavut

Par la suite, à leur arrivée au Nunavut, ils devront s’isoler à leur domicile pendant 14 jours et éviter, dans la mesure du possible, de se déplacer dans leur communauté en dehors de leurs heures de travail.

L'aérogare d'Iqaluit.

Les députés du Nunavut devront s'isoler chez eux pendant 14 jours à leur arrivée au territoire. Ils seront néanmoins autorisés à se rendre sur leur lieu de travail.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Ils auront aussi l’obligation de porter un masque lorsqu’ils ne pourront pas respecter les règles de distanciation physique.

Cette modification est optionnelle, a toutefois précisé le Dr Patterson. Les représentants du gouvernement qui sont concernés par cette modification peuvent décider de terminer quand même la quarantaine de 14 jours après s’être déplacés pour des raisons professionnelles.

Cette exemption ne s’applique pas aux autres fonctionnaires du Nunavut et à ceux qui voyagent pour des raisons personnelles, de même qu’à des membres de leur famille.

Le gouvernement territorial a par ailleurs annoncé la réouverture, lundi, de tous ses bureaux.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !