•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Agrandissement chez Sefar BDH

Plusieurs personnes debout, à deux mètres de distance.

Les employés de la compagnie étaient présents lors de l'annonce de l'investissement.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Marie-Michèle Bourassa

L'entreprise Sefar BDH investit 2 millions de dollars dans l'agrandissement de ses installations de Chicoutimi.

La compagnie spécialisée dans la production de filtres pour l'industrie minière pourrait augmenter sa production de 25 % grâce cet investissement.

Le groupe Sefar nous avait déjà octroyé des subventions l'année dernière pour nous équiper avec des équipements performants, indique le directeur général, Yves Tremblay. Maintenant, on s'en va vers un lieu physique plus grand. On veut aller jusqu'à 30 000 pieds carrés de surface de production, qui va nous permettre de refaire notre ligne de production pour gagner de l'efficacité.

Le directeur général de Sefar BDH, Yves Tremblay.

Le directeur général de Sefar BDH, Yves Tremblay.

Photo : Radio-Canada

Un virage informatique

M. Tremblay prévoit également effectuer un virage informatique grâce à l’investissement.

En même temps, on en profite pour se mettre à la page et embarquer dans la mouvance internationale de l'entreprise 4.0, donc d'informatiser allant de la commande jusqu'à la livraison du produit, d'informatiser toutes les étapes, et aller même jusqu'à équiper nos employés avec des tablettes et éliminer tout ce qui est de papier, explique-t-il.

Les nouvelles installations serviront également à optimiser le travail des 40 employés de l'entreprise et permettront peut-être d'en engager d'autres.

Un masque réutilisable

Un homme tient de petits filtres dans ses mains.

Sefar BDH fournit les éléments filtrants dans un prototype de masque N-95 réutilisable.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Sefar BDH s'est impliquée dans le combat contre la COVID-19 en participant à la confection d'un prototype de masque N-95 réutilisable.

Avec l'aide d'autres entreprises, on a travaillé sur un paquet de projets qui ont donné naissance, d'ailleurs, à ce qu'on pense être le premier masque N-95 approuvé au Canada par l'entreprise Dorma, où on fournit, nous, les éléments filtrants, affirme Yves Tremblay.

Un produit unique au monde

Un four où de l'aluminium est fondu.

La compagnie transforme de l'aluminium afin de l'utiliser dans la conception de l'un de ses filtres.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

De plus, Sefar BDH produit un filtre unique au monde, le X-series, qui sert à traiter des poussières industrielles. L’entreprise utilise de l’aluminium dans sa confection.

On est un transformateur d'aluminium, ajoute M. Tremblay. On utilise l'aluminium pour sceller les embouts et rendre le produit étanche pour séparer, dans des environnements qui sont extrêmement agressants, les poussières fines qui n'iront pas dans l'atmosphère. Et ça, on est uniques au monde à fabriquer ça, au Saguenay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !