•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : 24 mois d’emprisonnement pour un récidiviste à Gatineau

Un individu devant un ordinateur.

Un consommateur de pornographie

Photo : iStock

Radio-Canada

Un homme de 35 ans a été condamné à une peine de 24 mois d'emprisonnement en lien avec des accusations de pornographie juvénile et de bris d’une ordonnance d’interdiction à Gatineau.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a arrêté l’homme dans le secteur Gatineau, dans le district du Lac-Beauchamp, le 10 juin dernier.

Les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau ont procédé à l’exécution d’un mandat de perquisition en matière de pornographie juvénile, peut-on lire dans un communiqué.

Des appareils électroniques et des dispositifs de stockage de données qui renfermaient plusieurs fichiers contenant de la pornographie juvénile ont été saisis par les enquêteurs lors de l’intervention.

L’homme a fait face à des accusations de distribution et de possession de pornographie juvénile et d’accès à la pornographie juvénile.

Une accusation de bris d’une ordonnance d’interdiction a aussi été déposée contre lui. En raison d’une condamnation en semblable matière, il avait pour condition de ne pas utiliser Internet ou tout autre réseau numérique.

C’est un signalement de téléchargement de fichiers contenant de la pornographie juvénile à une adresse IP sur le territoire de Gatineau qui est à l’origine de l’enquête qui a débuté à la fin du mois de mai, explique le SPVG. Les démarches d’enquête ont permis de cibler l’adresse précise d’utilisation de l’adresse IP, ce qui a mené à l’obtention d’un mandat de perquisition.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !