•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles porcheries dans le Val-Saint-François inquiètent

De nombreux jeunes porcs rassemblés.

Jusqu'à 4000 porcs se trouveront dans les nouvelles porcheries du canton de Valcourt.

Photo : Fournie par Stacey Ash

Radio-Canada

La MRC du Val-Saint-François mène une consultation publique concernant la construction de deux grandes porcheries et d’un réservoir d’entreposage de lisier liquide sur son territoire.

La Ferme Éraboeuf construira deux porcheries pouvant accueillir près de 4000 porcs et un réservoir sur la route 222, dans le Canton de Valcourt. L’entreprise a déjà obtenu le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement, et le projet est conforme à la réglementation municipale. 

La consultation publique vise donc à recueillir les commentaires et les inquiétudes des citoyens, comme l’explique la responsable du service de l'aménagement et de l’urbanisme à la MRC du Val-Saint-François, Karine Bonneville. 

En fonction des craintes formulées par la population, la MRC pourra demander que des mesures supplémentaires soient appliquées au moment de délivrer le permis de construction à l’entreprise. 

À ce jour, Karine Bonneville dit avoir déjà pris connaissance d'inquiétudes concernant les odeurs, la valeur des propriétés et les quantités d’eau dans les puits environnants. 

Les principaux commentaires qu’on reçoit, ce sont des inquiétudes par rapport aux odeurs : "Est-ce qu’on va être capables de manger encore à l’extérieur?”

Karine Bonneville, responsable du service de l'aménagement et de l’urbanisme à la MRC du Val-Saint-François

La MRC du Val Saint-François dispose de certaines mesures légales qu’elle pourrait imposer à l’entreprise, comme la mise en place d’écrans végétaux pour bloquer les odeurs, l’ajout d’équipements à l’intérieur des porcheries pour économiser l’eau ou l’obligation d’incorporer le lisier au sol en moins de 24 heures.

Les consultations écrites se poursuivent jusqu’au vendredi 7 août. Les citoyens voulant y participer peuvent le faire au moyen du site web de la MRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !