•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents de Bury craignent de nouveaux incendies

Une résidence en flammes

Les résidents de Bury sont inquiétés par la vague d'incendies suspects qui touche leur municipalité.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Radio-Canada

La vague d’incendies suspects inquiète grandement des résidents de Bury qui demandent à la municipalité d’en faire plus pour apaiser leurs craintes.

Normand Émile Cyr, résident de Bury, s’est présenté au conseil municipal lundi soir avec quelques concitoyens pour demander à la municipalité de donner davantage d’informations à la population concernant les démarches en cours pour la vague d’incendies. Il propose aussi que les résidents se mobilisent afin de faire de la surveillance dans les rues du village. 

Une autre résidente, Jody Davis, croit aussi qu’une surveillance de quartier serait une bonne façon de prévenir de prochains feux. Pour sa part, elle s’inquiète de l’escalade de ces incendies. Elle souligne qu’au départ les immeubles incendiés avaient peu de valeur, mais que le dernier incendie a touché une garderie toujours en activités. Elle craint qu’une maison habitée soit la prochaine cible d’un incendiaire.

Mme Davis se dit toutefois satisfaite du travail de la municipalité. Elle reproche plutôt l’efficacité du 911. Elle rapporte que son fils a appelé la ligne d’urgence lors du dernier incendie, mais que ce dernier a dû appeler à trois reprises avant que les pompiers ne soient dépêchés sur place. 

La municipalité se dit proactive

La directrice générale de la municipalité de Bury, Claudia Latulippe, assure qu’à partir du moment où [la municipalité] a su qu’il y avait un 6e incendie il n’y a pas eu d’hésitation, on est entré en contact avec la Sûreté du Québec et on a coordonné des mesures avec eux.

La mise en place d’un poste de commandement de la SQ à Bury le mardi 4 août résulte directement des efforts de la municipalité, selon Mme Latulippe.

La directrice générale soutient que l’objectif est de faire un maximum sans nuire à l’enquête. Les inquiétudes des citoyens sont partagées par la municipalité, dit Claudia Latulippe,  qui souhaite supporter les citoyens dans cette période difficile.

Elle invite d’ailleurs les résidents à se présenter au poste de commandement au cours de la journée, pour partager les petites choses qu’on se dit que c’est anodin, mais qui pourrait peut-être mener à une arrestation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !