•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’opéra transgenre As one bientôt présenté pour la première fois au Québec

Dominique Côté porte une chemise blanche et Sarah Bissonnette sourit.

Les artistes lyriques québécois Dominique Côté et Sarah Bissonnette.

Photo : Photos de courtoisie

Radio-Canada

L’Orchestre classique de Montréal (OCM) présentera cet automne la première québécoise de l’opéra américain As One, qui suit Hannah dans sa transition de son corps d’homme à sa nouvelle identité de femme trans.

Deux représentations seront données les 20 et 21 novembre, à Montréal, dans le cadre de la semaine de la sensibilisation aux réalités trans.

Créé en 2014, As One a été composé par Laura Kaminsky et coécrit par Kimberly Reed, elle-même transgenre. Elle s’est inspirée de sa propre histoire pour imaginer cet opéra dans lequel Hannah se découvre.

À la découverte de soi

Cet opéra raconte une histoire universelle sur l’identité, l’authenticité et la compassion, a expliqué Taras Kulish, directeur général de l’OCM, au micro de Katerine Verebely, chroniqueuse culturelle à l’émission Tout un matin.

Il vise à faire comprendre que le changement d’identité sexuelle n’est pas une décision que l’on prend, mais que c’est une chose que l’on doit accepter et avec laquelle on vit, a-t-il ajouté.

Deux artistes lyriques se partagent l’interprétation de ce personnage. Le baryton Dominique Côté prêtera sa voix à la Hannah avant sa transition et la mezzo-soprano Sarah Bissonnette chantera le rôle d’Hannah devenue femme.

La femme parle sur la scène, devant un micro.

Kimberly Reed le 1er février 2020 au Festival de Sundance.

Photo : Getty Images / Matt Winkelmeyer

En tant que membre de la communauté LGBTQ+, Taras Kulish est fier de présenter As One au public montréalais. La visibilité de chacun [des membres] de cette communauté, pour moi, est importante, a-t-il souligné. Je suis content de pouvoir apporter cette diversité dans notre programmation.

Je crois que cette une œuvre qui va beaucoup toucher le monde, même s’ils n'ont aucune idée de ce qu’est une personne transgenre, car la découverte de son identité est [un thème qui] touche tout le monde, qu’on soit hétérosexuel, homosexuel, bisexuel...

Taras Kulish

Les deux représentations de As One, qui ouvriront la saison de l’OCM, seront suivies d’une brève discussion avec le public, animée par Tranna Wintour, humoriste transgenre.

En salle et en version virtuelle

Dirigé par Geneviève Leclair, As On est un opéra de chambre en anglais, en 15 chansons, qui est conçu pour un quatuor à cordes et deux voix.

En raison de la crise de la COVID-19, il sera donné sous le chapiteau du Cirque Eloize. Cet espace est suffisamment grand pour permettre d’éloigner suffisamment les membres du public les uns des autres.

Seulement 100 places seront offertes pour chacune des représentations. Il sera également possible d’assister virtuellement à cet opéra. Les billets pour les deux formules, en salle et en ligne, seront mis en vente mercredi sur le site orchestre.ca.

L'OCM a décidé d'évoluer de passer de concerts virtuels donnés gratuitement pendant le confinemenr à des spectacles en ligne payants. Il faut éduquer notre public [quant au fait] qu'on ne peut pas tout donner gratuitement, a dit Taras Kulish.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !