•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finaliste au concours Kraft Hockeyville : fébrilité à Saint-Félicien

La façade extérieure du centre sportif Marianne St-Gelais

Le Centre récréatif Marianne St-Gelais de Saint-Félicien a besoin d'améliorations.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

La joie et l'excitation sont à leur comble à Saint-Félicien, au lendemain de la nomination de la ville à titre de finaliste du concours Kraft Hockeyville.

Le sentiment est le même chez le père d'une jeune victime d’un accident de la route, qui avait soumis la candidature de sa ville alors qu’il se trouvait au chevet de sa fille.

Éric St-Hilaire souhaitait ainsi remercier la population pour le soutien apporté à sa famille pendant cette dure épreuve. L'adolescente Anika St-Hilaire a été gravement blessée lors d'un accident survenu à Chambord en octobre. Ses proches ont reçu un soutien moral et financier de la part du milieu.

Éric St-Hilaire devant le Centre récréatif Marianne St-Gelais

Éric St-Hilaire ne pourrait être plus heureux, même si la nomination de sa ville lui rappelle le douloureux souvenir de sa fille gravement blessée lors d’un accident de voiture.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Dimanche, la nomination de Saint-Félicien comme l'une des quatre finalistes, avec les municipalités canadiennes de Pense, Tyne Valley et Twillingate, l’a rendu émotif.

C'est la première fois que je voyais ma fille pleurer. On pleurait ensemble. C'est touchant qu'on soit rendus ici, aujourd'hui. Il y a tellement de choses qui se sont produites depuis ces huit mois. Du bien, du mal, du bon, du mauvais.

Éric St-Hilaire, père d'Anika St-Hilaire

Saint-Félicien est la seule ville du Québec en lice. Si elle remporte le concours, elle présentera un match présaison de la Ligue nationale de hockey (LNH) et empochera 250 000 $. L’argent servira à la rénovation d’une partie du Centre récréatif Marianne Saint-Gelais, vieux de 50 ans.

Une vue intérieure de la glace et des gradins

L'intérieur du Centre récréatif Marianne St-Gelais.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

L'important, ça va être beaucoup de travailler sur l'accueil des gens au niveau du centre sportif, les vestiaires, les joueurs, les utilisateurs, les bénévoles, la peinture intérieure, les salles de bain, la portion cafétéria et restauration. C'est important pour nous autres, explique le président du centre, Jérôme Fillion.

Alexandre Paradis et Jérôme Fillion à l'intérieur du Centre récréatif Marianne St-Gelais

Alexandre Paradis et Jérôme Fillion, respectivement conseiller municipal et président du Centre récréatif Marianne St-Gelais.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Le choix de la ville gagnante sera déterminé par un vote populaire. Mardi, un comité se penchera sur les façons de mobiliser l'ensemble du Québec, qui doit voter les 14 et 15 août prochains.

Depuis le début du concours, Kraft Hockeyville est venu une fois au Québec. C'est certain qu'en étant la seule ville au Québec, on va pousser pour avoir des appuis à la grandeur de la province, incluant M. Legault. On a un projet mobilisateur en période d'isolement où on a plus de difficulté. C'est parfait pour rassembler la population, note le conseiller municipal félicinois Alexandre Paradis.

Un vestiaire du Centre récréatif Marianne St-Gelais

Entre autres espaces, les vestiaires du Centre récréatif Marianne St-Gelais auraient besoin d'être revus et corrigés.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Éric St-Hilaire compte aussi sur les Québécois pour se rallier derrière les Félicinois qui ont su l'aider en temps de besoin.

Je veux redonner ça, juste leur donner ça. Ils le méritent. La population le mérite, insiste-t-il.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !