•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblements de 250 personnes autorisés : les salles et les événements emballés

La scène vue du balcon de la salle.

La salle J.-Antonio-Thompson a été inaugurée en 1927.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’est à compter de lundi que les lieux publics fermés peuvent accueillir des rassemblements de 250 personnes. Cet assouplissement concerne les salles de spectacles, les théâtres, les cinémas, les événements sportifs et les lieux de culte.

Grâce à cette nouvelle, Culture Trois-Rivières annonce la reprise des spectacles à la salle J.-Antonio-Thompson.

Les spectacles programmés avant la pandémie ont été remplacés par une série d’événements conçus en fonction des nouvelles consignes sanitaires. La programmation sera donc dévoilée mercredi.

L’organisation souhaite être active dans la reprise économique et, pour ce faire, quelques artistes de la région seront présentés dès septembre.

Une femme répond aux questions des journaliste. En arrière plan, la salle J.-Antonio-Thompson.

Valérie Bourgeois est la directrice générale adjointe de Culture Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

On a regardé la capacité de nos salles, et la salle Thompson, c’est vraiment la salle qui pouvait accueillir 250 personnes selon les normes de la santé publique, donc on a vraiment concentré nos efforts pour la salle Thompson, explique Valérie Bourgeois, la directrice générale adjointe de Culture Trois-Rivières qui espère que les spectateurs seront au rendez-vous.

Beaucoup de choses devront évidemment changer.

Que ce soit avec les artistes, les producteurs, on s’est vraiment entendus pour offrir des nouveaux spectacles parce que le modèle d’affaires doit changer. Quand on est habitués à avoir des salles à 900, quand on présente quelque chose à 250 personnes, ça change un peu les modalités au niveau des contrats, ajoute Mme Bourgeois.

L’Amphithéâtre Cogeco, qui présente actuellementune série de six concerts intimes, élabore également une programmation destinée à un plus public plus nombreux.

Les spectateurs dans les salles de spectacles devront toutefois être assis à 1,5 mètre les uns des autres.

Côté sport, les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue de baseball junior élite du Québec, qui jouent depuis le 16 juillet dans un stade Quillorama presque vide, pourront retrouver un nombre de spectateurs presque habituel.

D'après les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !