•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale : la police a recours aux pistolets Taser

Un pistolet Taser.

La police a utilisé des pistolets électriques à deux reprises ce week-end en Saskatchewan.

Photo : Jim Slosiarek/The Gazette/Canadian Press

Radio-Canada

Des policiers se retrouvant face à des personnes souffrant de troubles de santé mentale ont utilisé leur pistolet électrique à deux reprises sans faire de blessés cette fin de semaine en Saskatchewan.

Dans le premier cas, explique la police de Moose Jaw, des policiers intervenus dans un logement ont découvert une femme de 51 ans qui menaçait de se suicider.

Cette dernière pointait un couteau vers les agents, qui lui ont demandé de poser son arme. Elle a alors dirigé son couteau contre elle et la police a utilisé un pistolet Taser pour la maîtriser.

La femme a été transportée à l’hôpital.

Dans le deuxième cas, des policiers ont été appelés pour une querelle entre une mère et sa fille à Saskatoon.

Cette dernière, qui aurait eu des pensées suicidaires, tenait une hachette à la main. Les agents lui ont demandé plusieurs fois de la poser à terre, dit la police, mais elle a refusé. C’est alors que les agents se sont servis de leurs pistolets électriques.

La jeune fille a été transportée à l’hôpital. Aucune accusation n’a été portée, affirme la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !