•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des visages de la région sur une murale géante à Trois-Rivières et à Victoriaville

Un homme est en train d'installer une murale sur laquelle on voit des visages souriants de tous âges.

Le début des installations de la murale de la Biennale.

Photo : Courtoisie : Innovation et Développement économique Trois-Rivières

Radio-Canada

D’ici quelques jours, les Trifluviens pourront apercevoir une toute nouvelle murale géante dans leur paysage. Elle sera installée sur le mur de l’ancienne usine de Germain & Frère, en plein cœur du centre-ville.

C’est dans le cadre de la 9e année de la Biennale de sculpture contemporaine que prend place l’exposition Inside Out / Sculpter le social. Pour 2020, c’est le thème Croire qui a été retenu.

Quand on a réfléchi la thématique Croire, il y a deux ans, on pensait aux grandes problématiques mondiales, donc Trump, les migrants et tout ce qui se passe dans notre communauté, souligne Audrey Labrie, qui est directrice artistique de la Biennale nationale de sculpture contemporaine.

On s'est dit qu'il fallait impliquer les organismes sociaux de la Mauricie pour avoir une murale de portraits qui parle du vivre ensemble, de changer le monde une action à la fois tout en étant dans la diversité culturelle et mettre de l'avant les gens qui sont habituellement en marge, ajoute-t-elle.

L’artiste parisien JR a été choisi pour créer cette oeuvre où l’on pourra apercevoir pas moins de 160 portraits de gens de la communauté, tous souriants. Ce sont des femmes et des hommes de toutes nationalités et de toutes orientations sexuelles. Les clichés ont été captés par le photographe Étienne Boisvert.

J'ai dû respecter le cadre de JR avec l'arrière-plan qu'il nous a fourni avec les petits points noirs sur le fond blanc, explique le photographe.

La lumière et le cadrage suivaient les normes de JR. Ce que j'ai pu contribuer à ces images, c'est l'expression des gens, comment j'ai pu leur soutirer différentes expressions, des grimaces et des sourires. Tout le monde m'a offert une petite partie d'eux et c'est ça qui est fun. J'ai été privilégié d'aller capter une partie de leur essence en une photo.

Étienne Boisvert, photographe

Pour entendre une entrevue sur le sujet à l'émission Facteur matinal, cliquez ici!

Ce bâtiment a été acquis par IDE Trois-Rivières pour le transformer complètement. Plusieurs annonces concernant le centre d’innovation agroalimentaire viendront dans les prochaines semaines, dévoilant des détails plus précis sur les prochaines étapes, peut-on lire dans un communiqué envoyé lundi.

La murale sera finalisée pour le 7 août, si la météo le permet.

Une exposition du même genre devrait aussi voir le jour à Victoriaville, du côté du Carré 150.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !