•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'heure est au nettoyage après le passage de trois possibles tornades

Un tas de débris jonchent le sol devant un conteneur à déchets plein.

Au lendemain d'une possible tornade à Camden East, l'heure est au nettoyage.

Photo : Radio-Canada / © 2020 Radio-Canada / Michel As

Radio-Canada

Trois tornades de faible intensité auraient fait des dégâts à l’ouest et au sud-ouest d’Ottawa dimanche après-midi. Désormais, l’heure est au nettoyage dans les villages de l’Ontario touchés.

Le village de Kinmount, situé dans la ville de Kawartha Lakes, au nord-est de Toronto, a été frappé par une tornade de force EF1 dimanche. Les vents y auraient atteint des vitesses de 150 km/h.

De nombreux arbres ont été déracinés et plusieurs lignes électriques ont été endommagées.

Les communautés de Camden East, près de Kingston, et d’Oxford Mills, à une soixantaine de kilomètres au sud d’Ottawa, ont toutes les deux été touchées par des tornades de force EF0, avec des rafales à 130 km/ et 90 km/h, respectivement.

Les données concernant les tornades sont toutefois préliminaires, indique Environnement Canada. Des équipes de l’Université Western vont les examiner de plus près pour confirmer qu’il y a bel et bien eu des tornades. Ce processus pourrait prendre quelques jours.

La région de la capitale fédérale elle-même a été visée par des alertes de tornades dimanche, même si elle a été épargnée.

Les ingrédients [pour la formation de tornades] étaient présents, sauf peut-être le fait qu'on n’a pas vu assez de soleil, explique le météorologue Peter Kimbell. Si on a plus de soleil, ça augmente la température à la surface, ce qui ajoute l’ingrédient d’instabilité dans l’atmosphère, ajoute le spécialiste d’Environnement Canada.

« On aurait dit qu'un train passait à travers le village »

Lindsay Noyes, propriétaire du dépanneur du village, explique qu'elle était à l'intérieur de son commerce lorsque la tornade est passée.

Elle est arrivée vite et fort, on aurait dit qu'un train passait à travers le village, indique-t-elle. À Camden East, les dommages sont importants. Tout comme à Kinmount, une trentaine d'arbres ont été déracinés, des poteaux électriques ont été renversés et des toits ont été arrachés.

C'est la pagaille, il y a des dommages, mais tout le monde est sain et sauf.

Lindsay Noyes, propriétaire du dépanneur du village

Mme Noyes ne peut estimer la valeur des dommages qui ont été causés à la boutique qui vend de l'essence et du propane, entre autres. Le toit d'une garderie s'est retrouvé sur son terrain et un énorme trou a été fait dans le mur à l'arrière du magasin.

J'ai trois employés qui pompent tout le gaz et le propane, indique-t-elle. Les services d'urgence étaient présents pour apporter leur aide.

La copropriétaire se réjouit malgré tout de voir que les résidents sont venus prêter main-forte pour la corvée de nettoyage inévitable.

Philip Jessop a, quant à lui, perdu son jardin. C’était vraiment beau, maintenant il ne reste que des débris, laisse-t-il échapper.

Ça allait dans tous les sens, ça a fait un énorme bang, décrit-il.

La voiture d'une résidente a également été endommagée par des troncs d'arbres qui sont tombés sur celle-ci. Charlenne Asselstine relate qu'il y avait tellement de débris autour de sa maison qu'ils ne pouvaient plus sortir par la porte du devant.

Avec les informations de Hillary Johnstone de CBC et de Frédéric Pepin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !