•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des poissons d’aquaculture dans la rivière Coaticook

Normand Roy pêche au filet ses truites.

Normand Roy, copropriétaire de la ferme piscicole des Bobines, a ensemencé la rivière Coaticook avec une partie de ses surplus de production.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le copropriétaire de la ferme piscicole des Bobines, à East Hereford, invite les aquaculteurs à profiter du programme d'aide mis en place pour leur permettre d'écouler leur surplus dans les cours d'eau public. 

En raison de la pandémie, plusieurs pourvoyeurs n’ont pas acheté de poissons aux aquaculteurs puisqu'ils ne savaient pas s'ils pourraient être en activité cet été. Des milliers de poissons se sont donc entassés dans les piscicultures du Québec.

Même s’il n’a pas eu recours au programme,puisqu’il peut notamment écouler ses surplus grâce à la transformation, Normand Roy a procédé à un ensemencement de la rivière Coaticook au cours des derniers jours. Il souhaite ainsi montrer l’exemple aux autres aquaculteurs du Québec.

Selon M. Roy ,l'aide gouvernementale qui totalisera 1M$, sera la bienvenue pour plusieurs. Par contre s’il y a des municipalités ou des associations de pêcheurs qui veulent mettre un petit montant, ça serait apprécié parce que le montant alloué ne rencontre pas nos coûts de production, ajoute Normand Roy qui est aussi président de la Table filière de l'aquaculture en au douce du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !