•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De grands excès de vitesse qui coûtent cher

Un policier tient un radar dans ses mains.

Un policier de la Sûreté du Québec tient un radar dans ses mains.

Photo : Radio-Canada / Pascal Robidas

Durant la pandémie, les grands excès de vitesse ont augmenté sur les routes de la province. Mais cette infraction au code de la sécurité routière peut faire mal à votre portefeuille, et surtout mettre des vies en danger.

Les autorités, que ce soit la Sûreté du Québec ou la SAAQ, et même les assureurs privés, remarquent une hausse importante des excès de vitesse sur les routes de la province. Surtout de grands excès de vitesse de plus de 150 kilomètres à l’heure.

Jeudi soir, un conducteur de 18 ans a d'ailleurs été arrêté parce qu'il roulait à la vitesse vertigineuse de 203 km/h sur la route 204, à Sainte-Justine, non loin de la frontière américaine, dans Chaudière-Appalaches.

Une infraction qui lui coûtera 1984 $ et 24 points d’inaptitude.

La Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) rappelle que les amendes pour grands excès de vitesse sont doublées, et les points d’inaptitudes aussi.

Vous pouvez vous retrouver rapidement avec des amendes de 500-600 $, on a même vu des amendes à 2000 $, vous pouvez vous retrouver avec des 10-12-15 points d’inaptitudes. On a même vu 30 à 36 points d’inaptitudes, souligne le porte-parole Gino Desrosiers.

S’assurer après des infractions

Si le conducteur accumule trop de constats d’infractions, il peut aussi devenir difficile de trouver un assureur à bon prix, ou même d’en trouver un, souligne le porte-parole de CAA-Québec, Pierre-Olivier Fortin.

L’assureur pourrait même dire qu’il ne veut plus l’assurer, donc révoquer son contrat d’assurance et lorsqu’on a révocation d’un contrat de la part d’un assureur, ça nous amène de la difficulté pour l'ensemble des assureurs, prévient-t-il.

La SAAQ rappelle que le coût du permis de conduire augmente également. Ces montants excédentaires permettent d’indemniser les victimes de la route.

Vous êtes un peu grand risque et vous risquez de causer plus de victimes, soulève Gino Desrosiers.

Les jeunes conducteurs ont aussi un plafond plus bas de points d’inaptitudes, ce qui veut dire que leur permis peut rapidement être suspendu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !