•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tadoussac attire les touristes des quatre coins de la province

Le Gibard, un bar de Tadoussac.

Les vacances de la construction tirent à leur fin et, pour la majorité, elles se seront déroulées au Québec.

Photo : Thomas Laberge

Radio-Canada

Le dernier dimanche des vacances de la construction, avant le retour au travail est souvent synonyme de trafic sur les routes, mais à Tadoussac tout s’est déroulé rondement, comme le reste de la saison touristique.

Le premier ministre François Legault avait lancé un appel aux Québécois à visiter leur province durant les vacances. Le moins que l’on puisse dire c’est que cet appel a été entendu à Tadoussac.

On aime beaucoup Tadoussac, on a visité le Saguenay en général. On a été à Val-Jalbert, on a été au zoo de Saint-Félicien, dit un père de famille.

On a privilégié le Québec, mais si il n’y avait pas eu la pandémie, on serait probablement allé dans un autre pays , ajoute une touriste.

Ces visiteurs font le bonheur des commerçants qui craignaient que la COVID-19 nuise à leur saison touristique.

Finalement ça a été bondé de gens, on n'a jamais arrêté , affirme la gérante du restaurant Le pick up grill, Jennifer Gauthier .

Des touristes sur une terrasse.

Du monde profite des terrasses à Tadoussac en ce dernier jour de vacances de la construction.

Photo : Thomas Laberge

Depuis quelques jours, la Société des traversiers du Québec a émis quelques avis mentionnant que certains délais d'attente sont à prévoir pour faire la traversée entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine.

Ce que l’on constate cette année c’est que les attentes les plus longues ont été d’1 h 30 mais en général ça fonctionne bien , soutient le maire de Tadoussac, Charles Breton.

Les vacances de la construction sont terminées, mais la municipalité attend encore de nombreux touristes dans les prochaines semaines.

Activité touristique

Le centre d'interprétation des mammifères marins de Tadoussac est ouvert au public depuis samedi. Trois nouveaux squelettes de cétacés sont exposés, soit celui d'une baleine noire de l’Atlantique, d'un rorqual à bosse et d'un rorqual commun.

Il s'agit de la plus imposante exposition du genre au Canada. La récupération des baleines et leur préparation ont nécessité un travail exigeant. Le plafond de la salle du musée a même dû être rehaussé pour accueillir les trois nouveaux mammifères.

D'après un reportage de Thomas Laberge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !