•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le service incendie du Témiscamingue doit repousser l'arrivée de pompiers

Une borne-fontaine rouge avec un boyau jaune attaché après.

Une borne-fontaine

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

La Régie intermunicipale de la sécurité incendie du Témiscamingue est contrainte de reporter l'entrée en fonction de nouveaux pompiers en raison du coronavirus.

L'an passé, la RISIT a pu recruter 25 nouveaux pompiers pour couvrir une partie de ses besoins. Ces nouvelles recrues devaient entamer une formation pour intégrer ses équipes cette année.

La crise sanitaire est venue déjouer les plans de l'organisation, qui se voit contrainte de tout reporter à l'automne prochain.

Avec la COVID-19, on a dû cesser pratiquement l’ensemble de nos opérations à l’exception des interventions d’urgence, indique Richard Lefebvre, directeur adjoint.

Au niveau du service, on a dû cesser la formation et les entraînements. Donc vu qu’on empêchait le personnel de venir à la caserne à l'exception des appels d'urgence, à ce moment-là on n'a pas pu faire l'intégration du nouveau personnel, ajoute-t-il.

Selon Richard Lefebvre, le RISIT cherche toujours à recruter de nouveaux pompiers, principalement dans les secteurs de Fabre et de Béarn.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !