•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le public collabore à une oeuvre d'art urbaine à la Forêt récréative de Val-d'Or

Trois femmes pratiquent le pochoir sur une table installée à l'accueil de la forêt récréative.

Les utilisateurs du sentier étaient appelés à participer à la création de l'oeuvre.

Photo : gracieuseté Micheline Plante

La population était invitée à collaborer à une oeuvre urbaine à la Forêt récréative de Val-d'Or, samedi.

La démarche s'inscrit dans un projet régional qui a pour but de faire découvrir l'Atelier des Mille-Feuilles et de démocratiser l'art imprimé.

Le projet Art imprimé - Art urbain réunit six artistes de la région, dont deux de Val-d'Or, qui accueillaient aujourd'hui le public pour l'inviter à contribuer à leur oeuvre respective.

Une artiste montre au public des techniques d'estampe, en pleine forêt.

L'atelier avait pour but de démocratiser l'art imprimé.

Photo : gracieuseté Micheline Plante

Lee Lovsin et Micheline Plante travaillent chacune sur un support différent. Alors que la première a choisi le bois, la seconde a préféré la toile.

J'ai demandé aux gens de faire des pochoirs, explique Micheline Plante en parlant de sa démarche artistique. Il y a un lien avec l'alimentation, parce que c'est une sensibilisation au gaspillage alimentaire qu'il peut y avoir dans nos épiceries, dans nos maisons, un peu partout. Quand on pense qu'il y a tant de monde qui n'ont rien à manger, c'est un non-sens. J'ai un gros respect de l'alimentation, les aliments, j'ai un potager biologique chez moi depuis plusieurs années.

Une femme trace une forme sur une feuille de papier.

Différentes techniques d'art imprimé ont été utilisées pour la création de ces oeuvres.

Photo : gracieuseté Micheline Plante

Même s'ils ne se rendaient pas à la Forêt récréative avec cet objectif, plusieurs randonneurs curieux se sont arrêtés aux stations installées par les peintres et ont apporté leur contribution.

Il y en a qui ont fait des frottis, ont ramassé lors de leur balade en forêt, des feuillages, des fleurs qu'ils trouvaient intéressants et là ils sont en train de faire de frottis sur le panneau de Lee Lovsin, raconte Mme Plante.

Les œuvres finalisées par les artistes seront exposées dans le sentier Agnico Eagle de la Forêt récréative du 10 août au 30 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Arts visuels