•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté noire en Nouvelle-Écosse réclame plus d’équité

Des dizaines de personnes défilent dans une rue pancartes en main.

Le mouvement Black Lives Matters n’a pas dit son dernier mot en Nouvelle-Écosse. Une manifestation a eu lieu à Halifax samedi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des manifestants se sont rassemblés samedi dans le quartier de North Preston, à Halifax, pour demander plus d'équité et de justice pour la communauté noire.

North Preston compte la plus grande et la plus ancienne communauté noire néo-écossaise. Les personnes âgées qui sont propriétaires de leur maison y sont rares. Le taux de chômage chez les jeunes est élevé. Et la confiance envers les forces de l’ordre s’est effritée.

Cette manifestation s'inscrit dans le mouvement Black Lives Matter. Les organisateurs réclament qu'une partie du budget de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) soit redirigée pour soutenir les communautés noires marginalisées. Ils veulent gérer eux-mêmes cette somme pour assurer la vitalité de leurs communautés.

La GRC a un bureau communautaire à North Preston, mais certains résidents ne se sentent pas en sécurité.

Les manifestants demandent que la GRC reconnaisse le racisme systématique au sein de ses effectifs et qu’elle enquête davantage sur les meurtres non résolus d'hommes noirs dans la communauté.

Eddie Carvery est le seul à résider sur le territoire d’Africville, un ancien quartier noir à Halifax rasé dans les années 1960. M. Carvery dit qu’il est temps de réparer les torts du passé et que les autorités doivent reconnaître les injustices commises.

Eddie Carvery entouré de gens

Eddie Carvery, qui vit où se dressait autrefois le quartier d'Africville, dit qu’il est temps de reconnaître les injustices commises et de réparer les torts du passé.

Photo : Radio-Canada

C’est le premier rassemblement Black Live Matters dans cette communauté, mais ce ne sera pas le dernier, assurent les organisateurs. Ils promettent de faire entendre leurs voix, tant que leur cause ne progressera pas.

Avec les renseignements de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Société