•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Victoria pense à retirer les boîtes à journaux du centre-ville

Cinq boîtes de journaux sur un trottoir. Elles sont sales. L'une d'elles n'a plus de porte et des journaux sont éparpillés à l'intérieur de la boîte.

À la demande de l'Association des commerçants du centre-ville de Victoria, la mairesse et une conseillère municipale ont préparé une motion pour enlever les boîtes de journaux des trottoirs du centre-ville.

Photo : Ville de Victoria

Radio-Canada

La mairesse de Victoria Lisa Helps et la conseillère municipale Charlayne Thornton-Joe réclament le retrait des boîtes de journaux dans les rues du centre-ville de Victoria, disant qu’elles ne sont plus nécessaires et qu’elles sont souvent remplies d’ordures.

Lisa Helps et Charlayne Thornton-Joe ont préparé une motion en ce sens après avoir été approchées par l'Association des commerçants du centre-ville de Victoria.

Dans une lettre adressée à la mairesse et les conseillers municipaux, l’association dit que ses membres doivent souvent ramasser des journaux éparpillés par des gens insouciants ou malicieux .

Elle souligne également que les boîtes sont souvent couvertes de graffitis.

Elles sont de disgracieux encombrements qui contribue à la perception de certains visiteurs comme quoi le centre-ville est en désordre , est-il écrit dans la lettre.

L'Association des commerçants du centre-ville de Victoria indique également que les boîtes occupent de l’espace sur les trottoirs alors que l’espace est particulièrement important en ces temps de pandémie de COVID-19 afin de permettre la distanciation physique. 

Selon la motion, les boîtes sont devenues obsolètes avec l’utilisation d’Internet et des bibliothèques.

Ces boîtes ne sont plus nécessaires et la plupart du temps elles sont vides ou remplies de déchets , stipule la motion.

Lisa Helps et Charlayne Thornton-Joe soutiennent que parce qu’il n’y a pas de frais ou de permis pour les entreprises qui installent ces boîtes à journaux, elles profitent gratuitement de l’espace public, tandis que les petites entreprises doivent payer des frais pour installer un panneau sur le trottoir.

La motion sera présentée au conseil municipal jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !