•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nageur de 15 ans fracasse le record de la traversée du lac Témiscouata

Mathis Bourbonnais nage dans l'eau. Sa tête est hors de l'eau puisqu'il prend une respiration.

Mathis Bourbonnais a battu le record de la plus courte traversée du lac Témiscouata dans des conditions météorologiques qu'il juge parfaites.

Photo : Alexandra Tessier

En traversant le lac Témiscouata à la nage sur une distance de 12 km, Mathis Bourbonnais, 15 ans, a battu le record de la plus courte traversée.

C'est en 3 h et 5 min que le jeune nageur a parcouru les 12 km qui séparent la plage de Cabano de Notre-Dame-du-Lac.

Quand j'ai terminé le 12 km, j'étais content de l'avoir terminé parce que je n'avais jamais fait une aussi longue distance [...] et ensuite quand on m'a dit le temps, là j'étais encore plus content! Je ne pouvais pas rêver mieux, je ne m'attendais pas à ça!

Mathis Bourbonnais, nageur de 15 ans
Mathis Bourbonnais et Guy Dumais sourient à la caméra, derrière eux se trouvent d'autres personnes qui sourient elles aussi à la caméra.

Guy Dumais (en bleu, à droite de Mathis Bourbonnais) a été le premier à effectuer la traversée, il y a plus de 30 ans, en 5 h et 40 minutes.

Photo : Alexandra Tessier

Le record n'a été battu qu'une fois en 32 ans par la nageuse Cindy Castonguay, qui a fait la traversée l'année dernière en 5 h et 20 min. Le record était auparavant détenu par Guy Dumais, le premier à faire la traversée en 5 h et 40 min et qui est maintenant l'organisateur de cet événement sportif.

Ils sont à ce jour seulement trois nageurs à avoir fait le défi.

Des conditions parfaites

Mathis Bourbonnais, du club de natation Les Dauphins de Rimouski, a commencé sa traversée à 10 h samedi, profitant de très bonnes conditions météorologiques.

Quand on est arrivé au lac Témiscouata, on a remarqué qu'il y avait un petit peu de nuages, relate-t-il. Pendant que je nageais, il s'est mis à faire très beau, gros soleil, aucune vague, vraiment, les conditions étaient parfaites.

Le jeune homme ajoute que les deux autres nageurs à avoir fait le défi avant lui avaient fait face à beaucoup de vagues, ce qui peut faire toute la différence au chronomètre.

Mathis Bourbonnais nage dans l'eau et est entouré de trois bateau.

Mathis Bourbonnais était accompagné d'une équipe en embarcation lors de sa traversée, afin d'assurer sa sécurité et son ravitaillement.

Photo : Alexandra Tessier

Mathis Bourbonnais a fait ce défi en solo, escorté par une équipe en embarcation pour assurer sa sécurité et l'alimenter tout au long de son parcours. L'entraîneuse-chef des Dauphins de Rimouski, Alexandra Tessier, faisait partie de l'équipe qui l'accompagne.

Battre le record

J'ai voulu faire ce défi-là en voyant Cindy Castonguay le faire avant moi, puis je me suis dit que c'était une bonne idée de le faire.

Mathis Bourbonnais, nageur de 15 ans

Après avoir vu à la télévision et à la radio Cindy Castonguay battre le record, Mathis Bourbonnais écrit de sa propre initiative à la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac afin de, lui aussi, participer à cette traversée.

Cette traversée revêt donc une importance toute particulière pour le jeune homme.

On voit Mathis Bourbonnais nager au loin, derrière lui se trouve un bateau.

Mathis Bourbonnais à nagé 12 km du lac Témiscouata en 3 h et 5 min.

Photo : Alexandra Tessier

Chaque fois que je vais dans une compétition d'eau libre, je regarde le lac puis je me dis "hey! C'est-tu beau!"

Mathis Bourbonnais

Il a justement eu la piqûre pour les compétitions de nage au lac Témiscouata.

J'ai déjà participé à des compétitions au lac Témiscouata, raconte-t-il. Il y a une compétition qui revient chaque année, c'est Nageons au Témiscouata, et ça, ça a été la première compétition d'eau libre où j'ai été, et c'est à partir de cette compétition-là que j'ai commencé à aimer ça.

Mathis Bourbonnais fait de la natation depuis environ 10 ans. Il a participé l'année dernière au 10 km du marathon de la relève Rio Tinto de la Traversée internationale du Lac-Saint-Jean, où il est arrivé en 3e position chez les garçons ainsi qu'en 5e position toutes catégories confondues.

Le jeune nageur devait participer à différentes compétitions de nage en eau libre cet été à travers le Québec, mais elles ont été annulées en raison de la pandémie de COVID-19. Il a donc décidé de relever un nouveau défi au lac Témiscouata.

Je trouve qu'on a une certaine liberté dans l'eau puis ça nous fait voir beaucoup de paysages, beaucoup de nouveaux lacs.

Mathis Bourbonnais

Mathis Bourbonnais explique nager en piscine durant l'hiver, et en eau libre dès que la température le permet.

Il ajoute que la nage en eau libre diffère d'une nage en piscine, puisqu'il n'y a pas de repère pour le nageur dans le fond de l'eau, ce qui ajoute un défi à la nage.

Avec les informations de Geneviève Génier Carrier et d'Alexandre Courtemanche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Natation